Pape Diouf, ancien président de l’Olympique de Marseille

C’est une grosse perte pour le Sénégal et le monde du Football africain. Le franco-sénégalais, Pape Diouf, ancien président de l’Olympique de Marseille est décédé hier, mardi 31 mars 2020, de Covid-19. L’information a été donnée par la Radiotélévision Sénégalaise TF1 avant d’être reprise par les médias du monde.

Après le monde musical avec la perte des grandes figures artistiques africaines, Aurlus Mabélé et Mano Dubango, c’est le monde sportif qui est aujourd’hui endeuillé par la disparition de Pape Diouf, terrassé par le très contagieux Covid 19.

Aboubacar Titi Camara, ancien ministre guinéen des sports, ancien capitaine du Sily national de Guinée et ancien sociétaire de l’Olympique de Marseille

Joint au téléphone par un reporter de Guineematin.com, l’ancien ministre guinéen des sports, ancien capitaine du Sily national de Guinée et ancien sociétaire de l’Olympique de Marseille, Aboubacar Titi Camara, a décrit un homme sincère et honnête. « C’est le samedi dernier que je l’ai eu au téléphone. Il se plaignait des douleurs sur tout son corps. Après, il a été hospitalisé au Sénégal ; mais, il était question qu’il soit rapatrié en France. Malheureusement, il est décédé. Je l’ai connu en 1990. Et, pendant 16 ans, il était mon agent. C’est dire que c’est quelqu’un que je connaissais très bien. Il était presqu’un papa pour nous. Et, je pense que tous les joueurs dont il a géré la carrière le décrivent comme un grand homme, sincère et honnête.

C’est une grande perte pour le football européen surtout parce qu’il a beaucoup plus vécu là-bas. Nous, nous l’avons toujours dit, vu tout ce qu’il a apporté en tant qu’agent et président délégué de l’Olympique de Marseille, qu’il puisse postuler à la CAF (Conférence Africaine de Football). Mais là, c’est une grosse perte pour nous, pour sa famille et pour le football mondial », se désole Aboubacar Titi Camara.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin