La propagation du coronavirus a carrément changé les habitudes à travers la Guinée, avec au moins 22 cas confirmés officiellement annoncés par l’ANSS le lundi dernier, 30 mars 2020, et plus de 1000 contacts décelés tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. Le respect des mesures édictées par les autorités dans le cadre de la prévention de la maladie est de rigueur dans de nombreux services. C’est le cas dans certains groupes de presse de Conakry et médias de service public, notamment à la Radio Télévision Guinéenne (RTG) et au groupe Evasion Guinée où des mesures strictes ont été prises pour faire face à la maladie, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La propagation du coronavirus inquiète plus d’un et provoque une levée de bouliers dans tous les secteurs de la vie nationale. Vecteurs de l’information, l’heure est à la mobilisation dans les médias où des mesures préventives sont prises à travers l’installation de kits sanitaires, le réaménagement du contenu des programmes et dans la programmation du personnel.

A la RTG Koloma, des kits de lavage des mains sont installés à la rentrée de la cour et à celle du bâtiment principal ainsi qu’à certains endroits stratégiques. Selon le directeur général, Sékouba Savané, la prévention du Covid-19 est la préoccupation majeure de la RTG Koloma et de la RTG Boulbinet qu’il dirige.

Sékouba Savané, Directeur général de la RTG

« Avant qu’il y ait une mesure générale sur comment éviter cette pandémie, notre direction générale avait déjà pris le devant, aussi bien à la radio qu’à la télévision, qui ont le plus grand nombre de personnel, en installant des kits de lavage des mains, mais aussi la mise à disposition de gels anti bactériales à certains endroits ».

Avec un effectif de plus de 600 travailleurs, repartis entre Koloma et Boulbinet, la RTG est comme un village, soutient Sékouba Savané, qui nécessite des mesures appropriées pour parer à toute éventualité. « Pour moi, la RTG c’est comme un village. Si vous ajoutez les visiteurs, les invités des émissions, les citoyens qui ont des besoins de couverture d’activités,… Tout ce monde, si nous ne nous levons pas à temps, ce n’est pas bon. Ce qui fait que nous avons ramené nos réunions hebdomadaires des mardis pour les lundis. Nous avons décidé de renforcer les kits sanitaires sur les deux sites, de revoir la gestion du personnel ainsi que le contenu de nos programmes qui doit s’adapter à l’actualité », a fait savoir monsieur Savané.

Pour ce qui est de la gestion du personnel sur les sites de Koloma et de Boulbinet, le DG de la RTG a laissé entendre qu’il y a des employés qui ne viennent que rarement pour travailler, selon les besoins. « Au niveau de beaucoup de nos services, certains sont déjà à domicile et ils ne viennent que par nécessité. Nous fonctionnons comme ça déjà et nous sommes entrain de voir comment élargir la mesure à d’autres services ».

Parlant du contenu des programmes, Sékouba Savané a laissé entendre qu’une priorité sera donnée à la lutte contre le coronavirus. « Cela ne nous empêchera pas de parler d’autres actualités de la vie ; mais, la priorité sera accordée à la pandémie ».

Au siège du groupe de presse Evasion Guinée, au quartier Kipé, dans la commune de Ratoma, des kits de lavage des mains sont également installés à la rentrée de la cour, sous l’œil vigilant du gardien des lieux. Selon les explications de la directrice générale adjointe, madame Kamara Mariama Lamarana Diallo, la situation est prise très au sérieux dans ce groupe de médias. « A part le kit qui est déjà installé à la rentrée, il y a aussi le nettoyage systématique, la mise à disposition des gels dans certains bureaux. Le message qui passe, c’est surtout d’éviter les contacts ».

Selon la directrice générale adjointe, d’autres mesures sont également prévues par l’entreprise, notamment la pulvérisation des lieux et le réaménagement du programme du personnel. « Nous ferons la pulvérisation des locaux parce que c’est une nécessité pour mieux éviter tout risque. On ne peut pas savoir qui et qui sont rentrés dans le bâtiment. Même si la mesure n’est pas prise, nous prévoyons également de réaménager nos programmes pour voir ceux qui peuvent être là nécessairement et ceux qui pourront travailler à partir de la maison en envoyant leurs éléments ».

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin