La pandémie due au nouveau coronavirus continue sa progression et fait des victimes un peu partout dans le monde. Depuis son apparition (au dernier trimestre 2019 à Wuhan, en Chine centrale) jusqu’à la date d’hier, mercredi 1er avril 2020, le COVID-19 a atteint plus de 180 pays et territoires à travers la planète. 905 589 cas d’infection de nouveau coronavirus dont 45 719 décès ont officiellement été recensés à travers tous les continents. Et, plus de trois milliards de personnes (soit 48% de la population mondiale) sont confinées à des degrés différents dans le monde. Ceci, pour lutter contre la propagation vertigineuse de la maladie du COVID-19.

A ce jour, les Etats-Unis sont frappés de plein fouet par la pandémie due au nouveau coronavirus. Avec une propagation fulgurante de cette maladie, le pays a déjà dépassé la barre des 200 000 cas de COVID-19 (selon un comptage de l’université Johns Hopkins). Au total, 203 608 cas d’infection dont au moins 4 476 décès y ont officiellement été déclarés. Au cours des dernières 24 heures, 884 personnes atteintes de COVID-19 ont perdu la vie dans le pays de l’Oncle Sam. Et, l’Etat de New York est l’épicentre de la pandémie aux Etats-Unis. Cet Etat a déjà recensé au moins 19 000 morts dus au nouveau coronavirus. Désormais, 85% des américains vivent confinés.

En Europe, l’Espagne a dépassé la barre de 100 000 cas confirmés. Et, 9 053 décès y ont été officiellement rapportés. Cependant, l’Italie reste encore le pays le plus endeuillé du vieux continent. Le COVID-19 y a déjà causé plus de 13 000 décès sur 105 792 cas confirmés.

La France compte encore 52 128 cas confirmés dont 3 523 morts. Au cours des dernières 24 heures, ce pays a enregistré 509 décès. Le Royaume-Uni totalise plus de 25 000 cas d’infection dont 2 352 décès, la Hollande compte 12 595 cas confirmés dont 1 039 décès, l’Allemagne a déclaré 67 366 cas confirmés dont 732 décès, la Suisse totalise 16 111 cas confirmés dont 373 décès, la Turquie draine 13 531 cas confirmés dont 214 décès.

Dans le reste du monde, l’Iran reste fortement affecté par cette pandémie de COVID-19. Le pays compte 47 593 cas confirmés dont 3 036 décès.

Cependant, l’Amérique latine et les Caraïbes viennent de franchir la barre de 20 000 cas confirmés au coronavirus. Et, le Brésil est le pays le plus touché de cette région : 5 717 cas confirmés dont 201 décès y ont déjà été enregistrés. Le Brésil est suivi par l’Equateur (2 748 cas dont 93 décès), la République Dominicaine (1 284 cas dont 57 décès), le Mexique (1 215 cas dont 29 décès), le Panama (1 181 cas dont 30 décès), l’Argentine (1 054 cas dont 27 décès).

En Afrique, la pandémie due au nouveau coronavirus continue sa progression. Le continent compte officiellement 5 786 cas confirmés de COVID-19 dont 196 décès (selon le centre africain pour la prévention et le contrôle des maladies de l’union africaine). Le Burkina Faso et la Cameroun figurent parmi les pays les plus touchés.

La République du Congo compte 22 cas confirmés dont deux décès, alors que l’Algérie totalise 116 cas confirmés. Neuf personnes sont mortes ces dernières 24 heures de COVID-19 dans ce pays du Maghreb. Et, pour lutter contre la propagation de cette maladie, le président Abdelmadjid Tebboune a gracié ce mercredi 5 037 détenus. Le chef de l’Etat algérien a également annoncé une prime exceptionnelle pour les travailleurs du secteur de la santé. La fermeture des universités et des écoles a aussi été prolongée dans le pays.

1 420 détenus ont également été libérés en Tunisie pour empêcher le COVID-19 de gagner du terrain en milieu carcéral. Le pays compte déjà 394 cas confirmés de coronavirus dont un décès.

Au Togo, le président Faure Gnassingbé a décret trois mois d’Etat urgence sanitaire pour « adopter des mesures exceptionnelles de lutte contre le coronavirus ». Un couvre-feu a également été instauré par le chef de l’Etat.

Jusque-là épargnée, la Sierra Leone vient d’enregistrer son premier cas confirmé de coronavirus. Et, selon les autorités du pays, il s’agit d’un homme de 37 ans, arrivé de France le 16 mars dernier. Le président Maada Bio a aussitôt ordonné la fermeture des établissements scolaires. Il a aussi annoncé l’interdiction des rassemblements de plus 100 personnes, jusqu’à nouvel ordre.

Au Botswana, le président Mokgweetsi Masisi est sorti de quarantaine ce mercredi, après avoir été testé négatif au COVID-19. Le pays ne compte d’abord que quatre cas confirmés (dont un décès) ; mais, le chef de l’Etat botswanais était assigné à résidence depuis son retour d’un voyage officiel en Namibie où il avait assisté, le 21 mars dernier, à la prestation de serment de son homologue Hage Geingob.

En Afrique du Sud, 1 353 cas confirmés de COVID-19 dont 5 décès ont officiellement été déclarés par les autorités. La maladie qui continue sa propagation vient d’atteindre les townships (les bidonvilles).

En Guinée, les autorités font état de 31 cas confirmés (dont un cas sorti guéri). Mais, la psychose commence à gagner les esprits, avec la propagation de la maladie. Au-delà de Conakry (foyer de l’épidémie dans le pays), quelques cas confirmés sont signalés dans les régions de Boké (un cas) et Labé (un cas).

Interdits de sortir de Conakry pour l’intérieur du pays, les populations de la capitale guinéenne sont confrontées à une flambé des prix de transport. La baisse « insignifiante » du prix des produits pétroliers n’a rien arrangé à la situation.

A suivre !

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin