La propagation rapide du coronavirus en Guinée inquiète de plus en plus et conduit à la prise de mesures parfois radicales. Alors qu’un couvre feu nocturne est instauré à Conakry avec une interdiction formelle de quitter la ville, le secteur privé multiplie les actions dans le cadre de la prévention de la maladie. C’est dans cette dynamique que le Groupe Hadafo Médias a procédé à un réaménagement en profondeur de ses programmes tout en confinant certains de ses employés qui auraient eu des contacts avec des personnalités testées positives.

C’est ce qu’a confié à un reporter de Guineematin.com dans la soirée du mardi, 31 mars 2020, Moussa Moise Sylla, le directeur général d’Espace TV.

Le groupe Hadafo Médias, l’un des plus gros employeurs de la place dans la presse, est passé à la vitesse supérieure dans le cadre de la prévention du Covid 19. Il a été décidé de suspendre temporairement toutes ses émissions qui nécessitent plusieurs personnes à la fois, tant à la production que sur le plateau. Excepté les éditions d’informations. A part ça, Tous les programmes sont en mode déréglé, excepté les éditions d’informations.

Joint au téléphone, Moussa Moïse Sylla, directeur général d’Espace TV, a expliqué les raisons qui ont conduit à la prise de telles mesures drastiques. « Ce ne sont pas des précautions prises à la va vite parce que premièrement, trois de nos journalistes étaient présents à la conférence du Conseil Economique et Social (CES), à la quelle Rabiatou Sérah était présente et elle a été testée positive. Ensuite, c’est aussi le fait que l’un des amis de notre patron, le ministre des TP, Moustapha Naïté, a été testé positif. Alors, pour ne pas mettre des vies en danger, on a décidé de rejoindre les 3 premiers journalistes qui avaient été mis en isolement suite à la conférence de Rabiatou et on a aussi décidé que l’équipe des GG, ceux qui ont eu des interactions avec Lamine Guirassy, puissent tous aller se faire dépister, d’autant plus que certains d’entre nous présentaient des signes de faiblesse de santé. Pour ne pas être dans le doute, on a décidé d’aller tôt ce mardi matin pour nous faire dépister », a-t-il expliqué.

Du côté prévention, Moussa Moïse Sylla a fait savoir qu’au groupe Hadafo Médias, il y a des kits pour laver les mains, du rez-de-chaussée jusqu’au 5ème étage.

En outre, le DG d’Espace TV a laissé entendre que d’autres mesures visant le personnel avaient déjà été prises pour éviter une éventuelle contamination. « Avant qu’on ne suspende les émissions, tout le monde ne venait pas au travail. Les ressources humaines avaient déjà donné une sorte de congé anticipé de Pâques à certains d’entre nous, histoire de permettre qu’il n’y ait pas trop de frottement entre le personnel. Donc, le personnel est entièrement réduit et c’est seulement le service minimum que nous offrons : les émissions et les éditions d’informations », précise-t-il au bout du fil.

Moussa Moise Sylla a également indiqué que pour l’intérieur du pays, il a été demandé à chaque directeur régional d’Espace FM de faire parvenir au PDG, Lamine Guirassy, son plan de riposte contre le Covid 19.

Alpha Assia Baldé, pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin