La justice de paix de Yomou est logée actuellement à la maison des jeunes de la ville. Cette délocalisation fait suite à l’incendie du palais de justice, survenu à la veille du double scrutin contesté du 22 mars 2020, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Le 21 mars 2020, aux environs de 5 heures du matin, le palais de justice de Yomou a pris feu. Le bâtiment et tout son contenu, y compris tous les documents, ont été consumés. Suite à cet incident, les autorités locales ont décidé de mettre la maison des jeunes de la ville à la disposition de la justice pour qu’elle puisse s’y installer et continuer à travailler en attendant la reconstruction du palais de justice. Le jeudi, 02 avril 2020, le juge de paix de Yomou, Sory Keira, s’est installé dans ses nouveaux locaux.

Sory Keita, juge de paix de Yomou

« Je remercie tout d’abord les autorités administratives, communales et la jeunesse de Yomou pour leur soutien moral lorsque le palais de la justice a été incendié. Aussitôt, l’autorité nous a proposé des lieux pour la reprise des activités judiciaires, dont l’hôtel de ville et la maison des jeunes. Mais, nous avons préféré la maison des jeunes parce qu’elle est située au centre-ville et nous nous sentons en sécurité ici. Nous serons là en attendant que le bâtiment de la justice soit reconstruit », a dit le juge.

A noter qu’aucune disposition n’a été annoncée pour l’instant, par rapport à la reconstruction du palais de justice de Yomou. Une enquête est en cours pour tenter de retrouver les auteurs de l’incendie des lieux.

De Yomou, Michel Anas Koné pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin