Monsieur Idrissa Sylla, un employé de la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) est décédé dans la nuit du dimanche à ce lundi, 06 avril 2020, à l’hôpital national Donka. Et son décès a provoqué la psychose dans ce centre hospitalier de Conakry. Beaucoup ont pensé qu’il est mort du COVID-19, épidémie qui sévit actuellement en Guinée, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Selon Zéinab Sylla, fille du défunt, son père a été hospitalisé pour des problèmes respiratoires. Et, il était suspecté d’être atteint du coronavirus. « Mon père avait des problèmes respiratoires. Ils l’ont envoyé de Kamsar pour l’hôpital Donka, il y a trois jours. Il a été reçu et hospitalisé. Mais depuis hier, je l’appelle au téléphone, il ne décroche pas. Ce matin, je viens le voir, mais je ne le trouve pas sur son lit de malade. C’est après cela que j’ai été informée de son décès », a-t-elle témoigné, en larmes.

Pour le moment, certains essaient de rassurer la famille éplorée et le personnel médical qui a été en contact avec le défunt, en disant que le défunt n’était pas positif au COVID-19 et qu’il serait mort des suites de complications liées au diabète et à l’hypertension. Mais, aucun officiel n’a confirmé cet argument, ni celui qui dit que le défunt aurait été emporté de la pandémie du COVID-19.

A rappeler que nous avons essayé, jusque-là sans succès, de joindre Docteur Sakoba Kéita, le Directeur Général de l’Agence nationale de sécurité sanitaire pour en savoir davantage. Dans son communiqué d’hier, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire annonçait 121 cas confirmés en Guinée et zéro cas de mort dû au coronavirus. L’ANSS annoncera-t-elle le premier décès dans ce communiqué de ce lundi ? Le cas de feu Idrissa Sylla sera-t-il clarifié aujourd’hui ?

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél. : 628089845

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin