Le corps sans vie d’une jeune femme enceinte a été retrouvé ce jeudi, 09 avril 2020, à Tanènè Kèla, un district situé à une vingtaine de kilomètres de la ville de Kindia. Pour l’instant, la cause de sa mort n’est pas connue mais des suspects ont été interpellés, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Aye Bah, la victime, était portée disparue depuis une semaine. Après plusieurs recherches, son corps en état de putréfaction, été retrouvé dans une vallée située dans le secteur Maninkaya, relevant du district de Tanènè Kèla. Le corps était recouvert d’une jaquette et d’un pagne.

« L’autopsie a révélé que la victime était en état de famille, mais on ne sait pas la grossesse était de combien de mois. On ne connait pas aussi la cause de sa mort pour le moment, mais on peut dire déjà que c’est un crime. Les enquêtes se poursuivent pour en savoir davantage », a expliqué Dr Mory Kaba, qui travaille au service de la chirurgie générale de l’hôpital régional de Kindia.

Selon Mohamed Camara, le président du district de Tanènè Kéla, des citoyens suspectés d’être impliqués dans ce crime ont déjà été arrêtés et conduits à la gendarmerie de Kindia. « Depuis le vendredi passé, nous sommes sur pied pour chercher Aye Bah. C’est ce matin que son corps, en état de décomposition, a été retrouvé dans une vallée à Maninkaya. Sa tête était recouverte d’une jaquette et des feuilles, et un pagne couvrait le reste du corps. Depuis sa disparition, nous soupçonnons des personnes, qui sont pour le moment arrêtées jusqu’à la fin de l’enquête », a annoncé ce responsable local.

A noter que la victime était mariée et mère d’un enfant. Après l’autopsie, son corps a été remis à sa famille pour l’inhumation.

De Kindia, Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628 51 88 88

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin