Les journalistes évoluant dans la préfecture de Boké s’activent dans la lutte contre la pandémie du coronavirus. C’est dans ce cadre que plusieurs d’entre eux ont offert des kits d’hygiène aux habitants de la préfecture. La cérémonie de remise de ce don a eu lieu le vendredi, 17 avril 2020, en présence du préfet et de plusieurs cadres du Kakandé, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

 

Ce don est composé de sceaux, des tabourets sur lesquels doivent être installés les sceaux et du chlore. Ces hommes et femmes de médias apportent ainsi leur contribution au combat en cours à Boké pour éviter que la préfecture ne soit touchée par le Covid-19. Ils ont remis ces kits au préfet de Boké. « Monsieur le préfet, aujourd’hui cette pandémie inquiète tout le monde. Nous journalistes évoluant dans la préfecture de Boké, avons décidé donc de participer à son éradication. 

 

Nous voulons zéro cas de COVID-19 à Boké. Nous faisons ça pour nos frères, pour nos sœurs et pour nos parents de Boké. Ensuite, nous vous disons que nous sommes prêts à vous aider dans la lutte contre le coronavirus. Si vous avez besoin de nous, nous sommes entièrement à votre disposition pour toute activité liée à la lutte contre la pandémie », a déclaré Fatoumata Bountouraby Bah, la porte-parole des donateurs.

 

Un geste vivement salué par le préfet de Boké. Hassane Sanoussy Camara a remercié les journalistes, promettant que ces kits d’hygiène seront judicieusement utilisés. « Cette maladie est très grave. Elle préoccupe déjà le gouvernement et doit nous préoccuper tous. Moi, je vous demande de nous aider à sensibiliser à travers vos médias pour que la population puisse se méfier en se lavant les mains.

 

Je voudrais vraiment vous remercier et vous devez savoir que ce don ira droit jusqu’aux ayant-droit. Nous avons reçu beaucoup de dons, mais ce que nous avons reçu de la part de la presse nous réjouit profondément. Nous avons compris que la presse est avec nous. Je vous en remercie et je vous félicite », a dit l’autorité préfectorale.

 

Jusque-là, la préfecture de Boké n’a pas enregistré de cas positifs de Covid-19.

 

De Boké, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin