Comme annoncé précédemment, l’érudit de Kankan, Elhadj Cheick Souleymane Sidibé, est accusé d’avoir violé l’interdiction de tout regroupement à cette période d’état d’urgence sanitaire. Des images diffusées à Fasso TV, du groupe Dabo Médias, montrent le Cheikh, connu sous le nom de Karamo Solo, en plein prêche entouré de ses ouailles. Après avoir nié et réussi à embobiner les autorités, l’érudit a été rattrapé par ses agissements. Le préfet Aziz Diop a pris des sanctions contre l’homme qu’il défendait pourtant bec et ongle il y a à peine 48 heures, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Karamo Solo a été rattrapé par le rassemblement qu’il a organisé récemment à son domicile, au quartier Aéroport, dans la commune urbaine de Kankan. Une première rencontre entre le prêcheur et les autorités avait tourné en sa faveur, Aziz Diop et Cie dénonçant des images truquées et diffusées par nos confrères de Fasso TV. Balla Moussa Kourouma de Fasso TV avait assuré à un de nos reporters, la main sur le palpitant, que les images étaient bien réelles et authentiques.

Le grand imam de Kankan, s’était rendu compte de la supercherie. Mais, Karamo Kaba avait dit ne pas être en mesure de sanctionner Karamo Solo.

Dans la journée de ce jeudi, 23 avril 2020, le préfet Aziz Diop est passé à la vitesse supérieure. Au total, ce sont six mesures qui sont prises contre Karamo Solo :

1. Interdiction de tout prêche d’El hadj Cheick Souleymane Sidibé pendant cette période de confinement.

2. Interdiction de diffusion et de rediffusion des prêches d’Elhadj Cheick Souleymane Sidibé dans toutes les radios privées et publiques.

3. Mise en garde d’El hadj Cheick Souleymane Sidibé et ses adhérents de tout regroupement pendant cette période au risque de s’exposer à une poursuite judicaire.

4. Restitution immédiate du thermo flash au préfet.

5. Adresse un dernier avertissement à El hadj Cheick Souleymane Sidibé (président de l’association Nourdine Islam) pour ses propos tendancieux et irrévérencieux à l’endroit des autorités du pays.

6. Présentation d’excuses publiques à toute la population de Kankan.

Il reste à savoir si Karamo Solo va se plier à toutes ces injonctions du préfet.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin