La nomination du président du district oppose actuellement certains citoyens de Kangoléah à monsieur Almamy Aly Camara, secrétaire Général chargé des collectivités décentralisées de la préfecture de Dubréka et préfet par intérim, le titulaire étant en convalescence. Et, cette divergence entraîne des perturbations sur la route nationale Conakry-Boffa, actuellement barricadée par les manifestants.

Selon un citoyen qui a joint Guineematin.com dans l’après-midi de ce jeudi, 23 avril 2020, la route est actuellement barricadée par des manifestants qui exigent désormais le départ du secrétaire Général chargé des collectivités décentralisées de la préfecture de Dubréka, Almamy Aly Camara, et la réhabilitation du président de leur district, Oussou Sylla.

On apprend que c’est le maire de la commune rurale de Khorira, Ibrahima Sory Bebel Bangoura, qui avait nommé monsieur Oussou Sylla à la présidence du district de Kangoléah, en remplacement de monsieur Ousmane Siralaye Soumah, accusé d’avoir refusé une mission de l’ANIES dans ce district. Mais, une semaine après, le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de Dubréka a adressé une correspondance, au sous-préfet, au maire de la commune rurale, au premier vice-maire, au commissaire central de la police et au commandant de la gendarmerie pour demander de ramener Siralaye Soumah à la présidence du district.

La non-exécution de cette demande poussera Almamy Aly Camara à expédier une autre lettre un mois après. Mais, c’est la troisième et toute dernière lettre du Secrétaire général, arrivée le mercredi dernier, qui aurait incité les populations à sortir dans la rue pour manifester. « Almamy Aly Camara a demandé au sous-préfet de donner limoger Oussou Sylla et de rétablir Ousmane Siralaye Soumah dans ses fonctions. Il a par exemple demandé au sous-préfet de donner un nouveau cachet à Siralaye Soumah », a expliqué à Guineematin.com un habitant.

Bref, c’est pour protester contre cette dernière décision du secrétaire général chargé des collectivités décentralisée de Dubréka que certains citoyens de Kangoléah manifestent actuellement au point de perturber la circulation sur la route nationale Conakry-Boffa.

A rappeler que le code guinéen des collectivités donne aux maires les prérogatives de nommer les présidents des districts et chefs des quartiers en tenant compte des résultats des élections locales. Mais, sous le régime du président Alpha Condé, la loi est souvent mise de côté, surtout quand elle profite aux faibles…

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin