Dans le but de limiter la propagation du Covid-19 en Guinée, le président Alpha Condé a annoncé une batterie de mesures, désormais en vigueur sur l’ensemble du territoire nationale. Ces mesures s’étendent de l’interdiction formelle de tout rassemblement de plus de 20 personnes à la fermeture des écoles, en passant la fermeture des lieux de culte et des frontières, l’isolement de Conakry de l’intérieur du pays. C’est dans cette dynamique de dans la ville de Kankan, les portes du musée du camp Soundjata Kéita ont été fermées au grand public, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Les mesures restrictives liées à la lutte contre le Covid-19 touchent tous les secteurs de la vie socioéconomique. Habituellement ouvert du lundi au samedi pour les nombreux visiteurs qui venaient d’horizons divers, le musée du camp militaire de Kankan est fermé au grand public depuis plusieurs jours.

Fabou Koulibaly, directeur du musée de Kankan

Selon Fabou Koulibaly, professeur d’Histoire à l’université Julius Nyerere de Kankan et directeur dudit musée, cette mesure restrictive est liée à la propagation exponentielle du Covid 19 en Guinée. « Vous savez que nous traversons actuellement une crise sanitaire sans précédent causée par le Coronavirus. Par rapport à ça, le gouvernement a pris des dispositions dans le cadre de la lutte contre ce virus. C’est dans ce cadre que nous aussi, nous avons pris une décision spéciale. Nous avons jugé utile de fermer le musée au grand public. Je dis bien, au grand public parce que le musée est un endroit où les gens viennent de partout pour la visite. Donc, on ne sait pas qui est infecté et qui ne l’est pas », a-t-il indiqué.

En outre, Fabou Koulibaly a précisé que désormais, l’accès du musée n’est réservé qu’au personnel jusqu’à la fin de la maladie. « Nous avons décidé de réserver le musée strictement aux travailleurs. C’est seulement les travailleurs de notre institution qui viennent actuellement pour des travaux techniques. Donc, comme nous avons des travaux à faire, vous avez l’enregistrement des objets, la numérotation, etc. Donc, nous mettons ce moment à profit pour faire ce travail qui ne peut pas se faire pendant les visites. »

Pour le directeur du musée du camp Soundjata Kéita de Kankan, les travaux vont se poursuivre et à sa réouverture, les visiteurs verront un autre visage des lieux. « Lorsque ce moment là passera, nous allons reprendre de plus belle nos activités. Nous lancerons un message au grand public de venir visiter le musée, cela trouvera qu’on a fait d’autres rénovations à l’intérieur. Donc, la visite sera encore très intéressante », a promis monsieur Koulibaly.

A date, aucun cas de Coronavirus n’a été détecté à Kankan. Malgré tout, les responsables à tous les niveaux travaillent d’arrache pied dans le cadre de la prévention de la maladie.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin