Les fidèles musulmans de Guinée ont entamé le mois saint de Ramadan hier, vendredi 24 avril 2020, dans une conjoncture marquée par une crise sanitaire sans précédent. A l’occasion de ce mois de pénitence et de soumission à la parole de Dieu, l’on constate un changement dans le style vestimentaire de nombreux musulmans. Des habits plus conventionnels sont mis en exergue, notamment par la gent féminine, en lieu et place des décolletés, minijupes et autres vêtements serrés, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La venue du Ramadan a entraîné un changement dans le style vestimentaire de certains croyants. Les foulards, les niqab et autres habits recommandés par l’Islam sont devenus tout d’un coup très prisés. Pourtant, ce n’est pas seulement pendant le mois de Ramadan que le croyant doit respecter les prescriptions islamiques.

Madame Mariama Dalanda Diallo

Madame Mariama Dalanda Diallo, rencontrée au marché de Sonfonia, dans la commune de Ratoma, estime que la femme doit toujours bien s’habiller, que ce soit en période de Ramadan ou pas. « D’abord, la femme doit bien s’habiller. Même si ce n’est pas le mois de Ramadan, la femme doit couvrir son corps pour le respect de son homme ou pour le respect de la société. Dans le mois de ramadan, les gens laissent les habits serrés pour se donner à Dieu et pour purifier leur corps. C’est un mois que les gens respectent plus que les autres mois. C’est dans cette tendance que nous changeons le mode vestimentaire. En tant que musulmanes, les femmes doivent s’habiller correctement même si ce n’est pas le mois de Ramadan. La femme, c’est le cœur de la société. Ce que je vais dire à mes sœurs musulmanes, c’est de ne pas délaisser nos traditions pour se focaliser sur la modernité. Dire que nous allons faire ce que les occidentaux font et laisser nos propres coutumes et traditions, je ne trouve pas assez normal. Nous devons rester originales ».

Tounkara Moussa, Directeur de l’école primaire franco Arabe Mafreinyah

Pour sa part, Tounkara Moussa, directeur de l’école primaire franco Arabe Maférinyah, rencontré à Sonfonia, estime que c’est anormal d’attendre le mois de Ramadan pour s’habiller convenablement. « En tant que musulman, l’islam a recommandé de s’habiller très bien. On ne doit seulement pas faire ça pour le ramadan, mais on doit le faire pour l’islam en tant que musulman. Parce que c’est l’islam même qui l’a demandé et cela est obligatoire. Le comportement et l’habillement comptent beaucoup pour l’islam depuis au temps du Prophète, paix et salut soit sur lui », a-t-il laissé entendre.

Poursuivant, notre interlocuteur s’est particulièrement adressé aux filles et aux femmes qui ne respectent les règles de l’Islam qu’à l’occasion du mois saint de Ramadan. « Quand le mois de Ramadan passe, surtout chez les filles, elles vont recommencer à porter des pantalons, des jupes courtes, des body… L’islam est contre tout ça. La religion, on ne le fait pas pour un seul mois ; mais, on le fait pour Dieu. Ce que Dieu a demandé, c’est ce qu’on doit continuer à faire jusqu’à la mort. Mais, c’est devenu une habitude pour tout le monde. Si le mois de ramadan arrive, tu trouveras que tout le monde a changé de comportement. Mais dès que ça passe, les mauvaises habitudes reprennent. Et pourtant, l’islam demande d’arrêter ces comportements ».

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59 § 666 87 73 97

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin