Fassou Théa, dissident du RPG

Fassou Théa, un dissident du RPG Arc-en-ciel, est porté disparu depuis hier, jeudi 30 avril 2020. Sa famille pense qu’il a été kidnappé par des individus qui ne digèrent pas ses prises de positions contre le parti au pouvoir en Guinée. Selon son jeune frère, Joseph Théa, joint au téléphone par un journaliste de Guineematin.com, Fassou Théa était un militant très engagé du RPG Arc-en-ciel.

Mais, il y a quelques temps, le jeune homme a été frustré et a fait défection. Il est devenu depuis, un farouche opposant du régime Alpha Condé. Il fait régulièrement des publications sur les réseaux sociaux, critiquant le pouvoir en place. Ce qui lui a valu plusieurs menaces ces dernières semaines. Et finalement, il a été enlevé dans la matinée du jeudi, 30 avril 2020.

Joseph Théa, jeune frère de Fassou Théa

« Très tôt ce jeudi, M. Fassou a reçu un appel de l’un de ses amis qui l’a invité à se rendre à Conakry, mais on ne sait pas à quel endroit précisément. Il a quitté donc son domicile, qui se trouve à Gombonya (dans la préfecture de Coyah), pour aller répondre à cette invitation à Conakry. Mais depuis qu’il est parti, il n’est pas rentré à la maison et on n’a plus de ses nouvelles, parce que son téléphone ne passe pas.

Nous pensons donc qu’il a été kidnappé par des personnes qui sont contre ses prises de positions. Parce qu’il y a de cela une semaine que mon frère recevait des appels de la part de ses amis pour l’alerter sur les menaces d’arrestation et même de mort le visant », a-t-il annoncé.

Notre interlocuteur ajoute que son frère savait déjà qui était à l’origine de ces menaces. « Mon frère Fassou m’a dit que ces menaces provenaient d’un haut cadre de la Guinée Forestière qui l’en voulait depuis longtemps. Il a même fait un post sur sa page Facebook avant-hier pour annoncer qu’il va faire un grand déballage sur cette personne dans les prochains jours », soutient-il.

Aujourd’hui, c’est l’inquiétude dans la famille de Fassou Théa, qui exige sa libération immédiate. « Nous exigeons la libération sans délai de mon frère Fassou Théa. Sinon, les noms des personnes impliquées dans cette affaire seront mis prochainement à la place publique et nous porterons plaintes elles », a laissé entendre Joseph Théa.

Léon Kolié pour Guineematin.com

Tel : 661 74 99 64

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin