Un père de famille de 45 ans a été retrouvé mort devant son domicile le mercredi, 29 avril 2020, à Timbo, une sous-préfecture de Mamou. Les autorités locales privilégient la thèse du suicide mais les services de sécurité ont ouvert une enquête pour en savoir davantage, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

Le défunt se nomme Mamadou Lamarana Diallo, marié à deux femmes et père de 5 enfants. Selon le maire de la commune rurale de Timbo, Bonata Seck, il s’est donné la mort à l’aube du mercredi, à l’aide d’un pistolet de fabrication locale.

« C’est un monsieur qui ne souffrait d’aucune maladie mentale, il n’est pas non plus un drogué. Et, selon un membre de sa famille, il n’y avait aucun problème entre ses proches et lui. On ne sait pas donc qu’est-ce qui l’a poussé à se donner la mort, parce qu’il n’a pas laissé un écrit pour donner les raisons de son acte. Il a pointé le pistolet sur sa tête et a tiré. C’est vraiment regrettable », a déclaré l’autorité locale.

Selon des indiscrétions, le défunt se serait disputé avec l’une de ses femmes. Certains pensent donc que son « suicide » pourrait être lié à cette dispute. Mais, les services de sécurité de Mamou ont décidé d’ouvrir une enquête pour en savoir un peu plus sur les circonstances de sa mort.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tel: 625698919/657343939

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin