Bachir Sylla, coordinateur national pour la Guinée de l’ONG ‘’Stand For Life and Liberty (S2L)’’

Comme on le sait, plusieurs ressortissants africains ont été victimes de traitements inhumains en Chine, notamment dans la province de Guangzhou (Canton) pour des tests obligatoires liés au Covid-19. Scandalisés par cette inacceptable situation, de nombreux africains ont crié leur désapprobation. C’est le cas de l’ONG internationale panafricaine ‘’Stand For Life and Liberty (S2L)’’.

Représentée en Guinée par notre confrère Bachir Sylla, cette ONG a écrit à l’ambassadeur de la République populaire de Chine en Guinée pour énumérer un certain nombre d’exigences. L’ONG Stand for Life and Liberty exige notamment l’arrêt immédiat des traitements inhumains infligés aux Africains, la réparation immédiate des préjudices causés aux victimes tels que les brutalités et les harcèlements policiers, la présentation d’excuses publiques des premières autorités chinoises pour les préjudices causés aux victimes et à leurs familles, la traduction devant les juridictions compétentes des personnes impliquées dans ces traitements à relents xénophobes…

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, cette lettre :

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin