Ismaël Condé, Vice-Maire de Matam et membre du RPG

Comme annoncé précédemment, la direction nationale du RPG Arc-en-ciel a décidé d’exclure Ismaël Condé, le 1er vice maire de la commune de Matam, de la formation politique. Les dirigeants du parti au pouvoir reprochent à cet élu local, qui a exprimé clairement son opposition à un éventuel troisième mandat pour le président Alpha Condé, d’ « indiscipline, insubordination et de non-respect des statuts et du règlement intérieur » du parti. Interrogé par Guineematin.com peu après l’annonce de son exclusion, le principal concerné a relevéplusieurs  « couacs »  qui rendent, selon lui, cette décision nulle et de nul effet.

 « C’est par voie de presse que j’ai appris mon exclusion du parti RPG Arc-en-ciel. Pour le moment, j’attends que cette décision me soit officiellement notifiée. Mais, en ce qui concerne la lettre que j’ai vue sur les réseaux sociaux, j’ai quand même relevé un certain nombre de couacs, parce qu’on dit dans la lettre que je n’ai jamais appartenu à une structure du parti. Ça c’est la première des choses. Et puis, la décision de mon exclusion est fondée sur un certain nombre d’arguments selon eux. Parmi ces arguments, on parle d’indiscipline et d’insubordination.

Indiscipline par rapport à quoi ? Par rapport à quel responsable si je ne suis pas membre du parti ? Et, insubordination par rapport à quel responsable du parti si je ne suis pas membre du parti ? Mais au-delà de ça, j’aimerais revenir sur le règlement intérieur du RPG Arc-en-ciel dans la rubrique exclusion. Pour exclure un membre, un militant ou un responsable du parti, il y a des procédures à suivre. Parmi lesquelles, il y a l’avertissement, il y a le blâme, il y a la suspension, ensuite l’exclusion.

 

Mais dans ce cas-ci, je n’ai ni été averti, ni été blâmé, ni été suspendu ; ils ont procédé directement à mon exclusion. Donc franchement, je dis que cette décision est nulle et de nul effet, parce que plusieurs procédures ont été violées dans cette correspondance. En attendant que je reçoive la notification officielle, je vais quand même m’entretenir avec mes avocats pour savoir quelle suite je vais donner à cette décision », a annoncé Ismaël Condé.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com 

Tel. (00224) 621 09 08 18  

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin