Amara Condé, journaliste à la radio Baobab FM de N’Zérékoré

Amara Condé, journaliste à la radio Baobab FM de N’Zérékoré, a été agressé et violenté par des gendarmes dans l’exercice de son métier. L’acte s’est passé hier, lundi 04 mai 2020, au marché central de la ville, a appris Guineematin.com à travers son correspondant à N’Zérékoré.

Malgré les multiples dénonciations, les agressions de journalistes par des agents de sécurité se poursuivent en Guinée. Amara Condé vient s’ajouter à la longue listes des victimes. Son seul crime est de s’être rendu sur le terrain pour couvrir l’incendie survenu ce lundi 04 mai, au grand marché de N’Zérékoré. C’est là que des agents de la gendarmerie mobile N°10 de N’Zérékoré sont venus l’agresser et retirer son téléphone portable.

« Je prenais des images de l’incendie qui était en cours au grand marché de N’Zérékoré, lorsqu’un gendarme est venu me dire de lui donner mon téléphone avec lequel je prenais les images. Je lui ai montré mon badge pour lui faire comprendre que je suis journaliste et que je ne faisais que mon travail. Mais, il a insisté toujours pour que je lui donne le téléphone, mais j’ai refusé de le faire. Pendant qu’on se disputait, ses amis sont venus s’ajouter à lui, ils se sont mis à me taper sur la poitrine et me pousser. C’est ainsi que je suis tombé sur une brouette, je me suis blessé à la jambe et j’ai une entorse à la cheville. Malgré que je sois blessé, le gendarme est venu me donner un autre coup avant de retirer mon téléphone », a raconté la victime.

Amara Condé a pu récupérer son téléphone grâce à l’intervention du Colonel Moussa Tiegboro Camara, secrétaire général à la présidence, chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé. Quand qu’il a appris la nouvelle, l’officier de la gendarmerie, qui était présent sur les lieux, a retiré le téléphone des mains du gendarme pour le rendre au journaliste.

Choquée par cette situation, l’association des professionnels de médias de la Guinée Forestière a publié une déclaration pour condamner ces agissements et réclamer des sanctions contre leurs auteurs.

Déclaration de l’association des professionnels de médias de la Guinée Forestière

De N’Zérékoré Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél : +224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin