Bah Oury n’est plus président du parti UDD (Union pour la Démocratie et le Développement). L’opposant n’a pas attendu sa destitution annoncée par son vice-président, Jean Bienaimé Haba. Il a lui-même décidé de se retirer de la formation politique qu’il dirigeait depuis 8 mois environ. M. Bah a annoncé cette décision dans la soirée de ce lundi, 11 mai 2020, sur son compte Twitter, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

« Après avoir constaté avec beaucoup de regrets les incompatibilités d’humeur que le Vice-Président J.B. Haba a fait état sur la place publique par voie de presse, nous avons décidé de lui restituer le sigle UDD ainsi que le logo. Une déclaration suivra. Nous lui souhaitons bon vent », a écrit Amadou Oury Bah.

C’est la deuxième formation politique que Bah Oury est obligé de quitter. Exclu en février 2016 de l’UFDG, parti dont il est membre fondateur, Bah Oury a rejoint officiellement l’UDD le 20 septembre 2019, occupant la présidence de ce petit parti qui était jusque-là méconnu du grand public.

Mais depuis quelques jours, les relations étaient tendues entre lui et son vice-président, le fondateur de ce parti, Jean Bienaimé Haba. Ce dernier est passé dans beaucoup de médias ces derniers jours pour accuser Bah Oury de mauvaise gestion et annoncer sa destitution très prochaine de la présidence de l’UDD.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com