Oumar Sylla dit Foniké Mengué, responsable des actions et antennes du FNDC

C’est une mauvaise nouvelle pour Oumar Sylla alias Foniké Menguè et ses camarades du FNDC. La Cour d’Appel de Conakry refuse la libération de l’opposant à un troisième mandat pour le président Alpha Condé. La juridiction supérieure a rejeté ce lundi, 11 mai 2020, la demande de remise en liberté introduite par le collectif des avocats du Front National pour la Défense de la Constitution.

Elle a décidé de maintenir le responsable des antennes et des actions du FNDC en détention provisoire, comme l’avait décidé le doyen des juges d’instruction du tribunal de première instance de Dixinn. L’activiste de la société civile retourne donc à la maison centrale de Conakry, où il est détenu le 24 avril dernier. Il est poursuivi pour « divulgation de fausses informations », après son passage dans l’émission « Les Grandes Gueules » de la radio Espace.

C’est juste après son intervention dans cette émission de grande écoute que Foniké Menguè a été interpellé par des agents de la police à son domicile, le 17 avril 2020. Il avait passé une semaine dans les mains des officiers de policie judiciaire avant d’être déféré au tribunal de Dixinn, où le doyen des juges d’instruction a décidé de le placer sous mandat de dépôt à la maison centrale de Conakry.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin