Le bureau des jeunes d’Ansoumanyah Plateau 2 en a marre des délestages électriques constatés actuellement dans cette localité relevant de la préfecture de Dubréka. Ces jeunes menacent de manifester dans les prochains jours pour exiger le retour du courant dans leur quartier, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Face à la nette dégradation de la desserte du courant électrique en Guinée, la tension commence à monter dans plusieurs localités du pays. Et, le limogeage du ministre de l’énergie, Dr Cheick Taliby Sylla, ne semble pas faire baisser cette tension. Après la ville industrielle de Kamsar, dans la préfecture de Boké, où des manifestations contre le manque de courant ont fait un mort et des dégâts matériels, c’est au tour d’Ansoumanyah Plateau 2, dans la préfecture de Dubréka, de hausser le ton.

Le bureau des jeunes de cette localité, à travers son porte-parole, Ansoumane Bangoura, menace de aussi de se faire entendre dans les prochains jours.

Ansoumane Bangoura, porte-parole du bureau des jeunes d’Ansoumanyah Plateau 2

« C’est vrai que nous sommes contents que le ministre de l’énergie, Cheick Taliby Sylla, ait été limogé, mais cela est insuffisant. Nous voulons avoir le courant dans notre quartier. Nous exigeons cela du gouvernement, et dans l’immédiat. Sinon, nous serons obligés de sortir manifester dans les prochains jours, parce qu’il est inconcevable qu’ils disent que le courant est gratuit pendant trois mois en cette période de Covid-19 et qu’ils ne nous l’envoient pas comme il le faut. C’est comme s’ils veulent nous faire à l’existence du père Noël. C’est pourquoi, au nom de tous les jeunes d’Ansoumanyah, je mets en garde le gouvernement d’Alpha Condé, si nous n’avons pas le courant dans les jours qui suivent dans notre localité, nous allons manifester jusqu’à ce que nous soyons entendus. Vous avez vu ce qui s’est passé à Kamsar, nous ferons plus que ça », a prévenu le jeune homme.

Louceny Sylla, secrétaire généra à l’information du bureau des jeunes d’Ansoumanyah Plateau

Abondant dans le même sens, Louceny Sylla, secrétaire général à l’information du bureau des jeunes d’Ansoumanyah Plateau 2, a laissé entendre que le limogeage du ministre de l’énergie de l’importe pas beaucoup « parce que je suis convaincu que cela ne va rien changer dans cette affaire de délestages électriques. Ce qui m’intéresse, c’est d’avoir le courant dans mon quartier. Et si le gouvernement ne nous donne pas le courant, nous allons emboiter les pas des jeunes de Kamsar », a-t-il dit.

Léon Kolié pour Guineematin.com

Tel : 661 74 99 64

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin