La commune urbaine de Dubréka est en ébullition ce mercredi, 13 mai 2020. Plusieurs jeunes ont investi les rues du centre-ville pour exiger la réouverture des lieux de culte, a constaté un reporter de Guineematin.com sur place. Les manifestants disent en avoir marre de cette mesure instaurée il y a plus d’un mois et deux semaines par le président Alpha Condé et qui vise à lutter contre la propagation du coronavirus en Guinée.

Cheick Ahmed Camara, meneur des manifestants

« Nous sommes fatigués de ce qui se passe actuellement à Dubréka, les lieux de culte sont fermés en ce mois de ramadan. Le gouvernement ne suit que son intérêt et abandonne les populations. Le nombre de personnes qui se retrouve à la mosquée pour prier ne fait pas la moitié de celui des personnes qui se sont réunies récemment au palais du peuple pour élire le bureau du président de l’Assemblée nationale. C’est la raison pour laquelle que nous nous sommes révoltés en ce 20ème jour du ramadan pour exiger que toutes les mosquées soient rouvertes à Dubréka et en Guinée », a déclaré Cheick Ahmed Camara, l’un des manifestants.

Les manifestants s’opposent également au port obligatoire de masque. Une autre mesure s’inscrivant dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, en vigueur depuis le 18 avril 2020 en Guinée. Sur leur chemin, ils retirent tous les masques que portent les citoyens. Même le reporter de Guineematin.com n’a pas été épargné. Son masque de protection a été retiré et déchiré par ces jeunes en colère.

De Dubréka, Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin