honorable Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR

Honorable Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR

Comme annoncé dans l’une de nos précédentes publications, le président Alpha Condé a limogé hier, mardi 12 mai 2020, son ministre de l’Energie, Cheick Taliby Sylla, sous les feux des critiques depuis plusieurs semaines à cause des délestages du courant électrique à Conakry et dans certaines villes de la Guinée profonde.

Joint au téléphone par un reporter de Guineematin.com peu après la publication de ce décret, l’honorable Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR, a estimé que c’est un acte qui est loin d’être la solution.

« La solution n’est pas le limogeage de Cheick Taliby Sylla. La solution, c’est le départ d’Alpha Condé lui-même parce que le système ne permet à la Guinée aujourd’hui de s’en sortir. Je suis vraiment très inquiet de la manière dont notre pays est en train d’être géré, mais aussi la préparation des mentalités à soutenir des mensonges à tout point de vue. Aujourd’hui, quand on regarde les réseaux sociaux, on se rend compte qu’on est en train de cultiver le mensonge à grande échelle. Ce qui risque d’être préjudiciable à l’avenir de notre pays », a déploré l’opposant.

Selon l’ancien parlementaire, seul le respect des valeurs et de la qualité des hommes pourra faire sortir la Guinée de l’ornière. « Nous devons respecter nos valeurs et la qualité de nos hommes. C’est tout ce qui peut permettre à la Guinée de sortir de ce bourbier ; et, pour cela, il faut un leadership fort. Donc, il faut un président de la République qui est capable de cerner les contours du système de gouvernance. A défaut de ça, on est mal barré pour longtemps. Taliby fait partie d’un système de mensonge érigé en système de gouvernance. Cela dit, que son limogeage ne nous fait ni chaud, ni froid ; et, nous estimons aujourd’hui que les guinéens doivent se rendre compte, et ce n’est pas une question de parti, c’est une question de survie nationale, que quelqu’un a été élue président, il a mis en place un gouvernement qui ne soit pas capable de gérer les problèmes du pays. Nous devons tous nous battre pour les enlever. Ce n’est pas une question de partie pris ou de région », estime Saïkou Yaya Barry.

Pour appuyer ses arguments, le secrétaire exécutif de l’UFR prend l’exemple des multiples manifestations qui secouent le pays, notamment à cause du manque d’eau et d’électricité. « Aujourd’hui, à Kankan, il y a des manifestations pour l’eau et l’électricité, à Kouroussa, la même chose. Nous assistons à Coyah à des manifestations qui ont été suivies par de nombreux cas de morts et des blessés graves. Ça veut dire que la légitimité de ce système n’existe plus. Nous devons nous résoudre à cela et nous rendre compte que c’est le changement de ce système qui permettra le développement de notre pays », ajoute-t-il.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin