Mamadou Djaka Barry, tué lors du braquage

Mamadou Djaka Barry, 16 ans, a été tué dans une attaque à main armée enregistrée mercredi soir, 13 mai 2020, au quartier Sonfonia, dans la commune de Ratoma. Les assaillants ont tiré sur le jeune homme avant d’emporter une somme d’argent qui se chiffre à plusieurs millions de francs, a appris un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

C’est aux environs de 21 heures que des hommes armés et encagoulés ont fait irruption dans une boutique d’alimentation générale, située tout près de l’Etat Civil de Sonfonia. Ils ont tiré sur l’un des jeunes qui étaient assis sur les lieux avant de s’enfuir avec plusieurs millions de francs qu’ils ont retirés avec la victime. « On était assis là en train de discuter autour des prières nocturnes, lorsque des bandits sont arrivés sur les lieux vers 21 heures.

Ils étaient au nombre de trois, tous encagoulés. Ils sont rentrés dans la boutique devant laquelle on était assis et ont braqué l’arme sur le propriétaire. Pendant qu’ils discutaient avec lui, notre ami (la victime) a crié en disant : fuyez sinon ils vont nous tuer tous. C’est ainsi que les bandits ont commencé à tirer et les balles l’ont atteint alors qu’il s’enfuyait », a expliqué Habib Barry, l’un des amis de la victime.

Les hommes armés ont profité de la débandade provoquée par leurs coups de feu pour s’enfuir avec leur butin. Quant au jeune blessé, il a été transporté à l’hôpital national Donka, où il a succombé à ses blessures. Ousmane Traoré, le président du conseil de quartier de Sonfonia Gare I, a saisi les services de sécurité de cette situation. « Quand j’ai été informé, j’ai appelé directement la police et la gendarmerie pour pouvoir tenir compte du dégât causé. J’ai demandé à ne pas effacer le sang jusqu’à ce que la police ou la gendarmerie viennent faire des investigations et voir ensuite quelles sont les dispositions à prendre pour les funérailles », a dit l’autorité locale.

Aux dernières nouvelles, la police a ouvert une enquête pour tenter de retrouver les auteurs de cette attaque.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin