Pr. Lamine Koïvogui, ancien directeur de l’institut national de la santé

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus en Guinée, le ministère de la santé a décidé de mettre en place des laboratoires régionaux capables d’analyser et diagnostiquer la maladie. C’est dans ce sens qu’une mission du département est arrivée à Labé. Elle a rencontré, ce vendredi, 15 mai 2020, les autorités administratives et sanitaires de la région pour échanger autour de cette initiative, rapporte un correspondant de Guineematin.com sur place.

Après ses échanges avec les autorités locales, la délégation a effectué une visite de terrain. Selon le Pr Lamine Koïvogui, ancien directeur de l’institut national de la santé publique, l’objectif est de faire une évolution préalable pour voir dans quelles mesures le laboratoire régional de Labé sera mis en place. « Le ministère de la santé nous a mandaté pour venir évaluer les laboratoires de la Basse Côte et de la Moyenne Guinée.

L’objectif de notre présence ici, c’est d’implanter un laboratoire Covid-19 à Labé. Un laboratoire qui a aura pour mission d’analyser et de diagnostiquer le Covid-19 à Labé. Mais pour cela, il faut d’abord évaluer le labo, voir qu’est-ce qui existe, qu’est-ce qui manque, est ce qu’il y a de l’espace. C’est après tout ce travail que nous allons ramener le rapport au ministère de la santé, l’analyser avec certains de nos partenaires avant de mettre en œuvre l’équipement des laboratoires régionaux », a-t-il indiqué.

Ce cadre du ministère de la santé ajoute que les médecins qui vont travailler dans ce laboratoire en perspective vont bénéficier d’une formation supplémentaire pour pouvoir bien faire leur travail. « Ils ont déjà une formation de base, mais je crois qu’elle n’est pas suffisante. Donc, lorsque tout sera mis en place, une équipe viendra former l’équipe de Labé pour leur apprendre comment faire la PCR du Covid-19 et ils vont donner les résultats.

On a dit qu’on doit démultiplier les laboratoires de Conakry. D’un laboratoire, on n’est venu jusqu’à sept (7). Et maintenant, on s’est dit qu’il faut décentraliser ces labos dans les régions. Parce qu’on ne peut pas voir un cas suspect, le prélever et l’envoyer toujours à Conakry. Stratégiquement ce n’est pas bon. D’où la raison de la mise en place de ces laboratoires régionaux », souligne le Pr Lamine Koïvogui.

En plus de Labé, des laboratoires d’analyse et de diagnostic de la Covid-19 seront installés aussi dans les villes de Kankan, Faranah, N’Zérékoré et Mamou.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin