Sékou Koundouno, Administrateur Général de la Cellule Balai Citoyen et responsable des stratégies et planification du FNDC


Désigné pour remplacer maître Salif Kébé, décédé des suites du coronavirus, la nomination du juriste Mamady 3 Kaba à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) suscite divers commentaires. Toutefois, certains acteurs de la société civile, jugés radicaux, disent ne pas avoir de commentaires à faire sur cette décision d’autant plus que la CENI elle-même est sujette à polémiques. C’est le cas de Sékou Koundouno, coordinateur de la Cellule Balai Citoyen. Il a dit sa position à un reporter de Guineematin.com dans un entretien téléphonique ce vendredi, 15 mai 2020.  

Décryptage !

« Nous sommes opposés à toute désignation des acteurs de la société civile dans les institutions constitutionnelles. Ceci étant contraire à la charte du balai citoyen, qui interdit à tous ses membres les représentations dans les institutions constitutionnelles, ce qui compte pour le moment, c’est notre combat au sein du FNDC.

Nous avons toujours milité pour une CENI technique où les gens sont recrutés sur appel d’offres international. Nous ne sommes pas pour une CENI politique ou une CENI où la société civile envoie des représentants. L’expérience a toujours prouvé que le passage de la plupart des acteurs de la société civile au sein des institutions constitutionnelles, même pas la CENI seulement, apporte plus de problème que de solution…

Nous avons toujours milité pour la dissolution de la CENI actuelle, nous avons réclamé  une CENI technique à 100%. Cela n’a rien à voir avec celui qui vient d’être nommé. Je ne commente pas cette nomination parce que c’est contraire à mon éthique. On ne peut pas vouloir d’une chose et commenter son contraire.

Nous avons toujours fait prévaloir nos idées et opinions aussi bien à la CENI qu’au Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation pour leur faire comprendre que nous voulons une CENI technique pour ne pas que la CENI soit l’apanage des acteurs politiques.

Donc, en l’état actuel, cette CENI n’intéresse pas le balai citoyen. Il nous faut une CENI technique m».

Alsény KABA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin