Aziz Diop après sa mutation : « je demande pardon à toute la population de Kankan »

Aziz Diop, ancien préfet de Kankan

Comme annoncé précédemment, Aziz Diop, jusque-là préfet de Kankan, a été muté à Coyah. C’est un décret rendu public le mercredi, 13 mai 2020, qui l’a annoncé. Et avant de quitter le Nabaya, l’administrateur territorial a tenu à présenter des excuses aux populations locales, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

C’est la deuxième fois que monsieur Aziz Diop est muté à Coyah. Si le premier décret, pris le 10 janvier 2020, n’avait pas été suivi d’effet, cette fois l’ancien activiste de la société civile va quitter la préfecture de Kankan, où il est en service depuis le 15 mai 2015. C’est pourquoi, il a présenté des excuses publiques à l’endroit de toutes les personnes à qui il aurait fait du mal.

« J’ai un sentiment de reconnaissance à l’endroit du chef de l’Etat, parce que parmi des milliers de cadres guinéens, il a tenu à ce que je sois à Coyah. Le décret du 10 janvier était une permutation, le plus récent est une mutation. Pour la permutation, ce sont les jeunes et les femmes qui ont demandé à ce que je reste.

Aujourd’hui, vu les problèmes récurrents à Coyah, le chef de l’Etat m’envoie là-bas pour y faire face, je ne peux que le remercier. En même temps, je demande pardon à la population de Kankan que j’ai servi pendant cinq (5) ans. Pendant ce temps, si j’ai eu à travers mes mots, mes comportements et mes attitudes, à choquer un citoyen de Kankan, vraiment je lui demande pardon en toute humilité », a-t-il déclaré devant la presse.

Pendant ces 5 années de service à Kankan, Aziz Diop a fait régulièrement parler de lui, le plus souvent dans le mauvais sens. Cela, en raison de ses sorties fracassantes et ses prises de positions radicales à l’endroit notamment des opposants.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS