Un jeune homme de 30 ans a péri et deux autres ont été grièvement blessés dans un éboulement survenu dans l’après-midi du samedi, 16 mai 2020, dans la sous-préfecture de Doko, à Siguiri. Moussa Konaté, la victime, était marié à une femme et était père de deux enfants, a appris Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture.

Le drame s’est produit dans la mine d’or appelée Gnagbèlen, qui se trouve dans le district de Kinièbakoura. Dianko Dansoko, membre de la Croix-Rouge de Doko, est l’un des secouristes. « Nous ne pouvons pas vous dire exactement ce qui s’est passé dans le trou pour provoquer l’éboulement. Mais nous savons que le plus souvent, les jeunes rentrent drogués dans les mines et ils travaillent sans prudence.

Ils étaient trois dans le trou, celui qui était au fond a perdu la vie et les deux qui étaient à la porte ont été blessés. Ils sont tous des jeunes diplômés de l’université guinéenne, mais comme il n’y a pas de travail, ils viennent sacrifier leur dans les mines », a-t-il confié.

La victime a été inhumée tard la nuit à Namakounaman, son village natal. Quant aux deux blessés, ils ont été admis au centre de santé de Doko pour des soins.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin