MINISTÈRE DE L’HYDRAULIQUE ET DE L’ASSAINISSEMENT

18 mai 2020 à 7 07 18 05185

SOCIÉTÉ DES EAUX DE GUINÉE (SEG)

Avis d’Appel d’offres Internationales (AOI)
(Procédure à enveloppe unique)

AOI/Réf. N° 01/MHA/SEG/UGP/2020

TRAVAUX DE FOURNITURE ET POSE DE CONDUITES PARALLÈLES A LA CONDUITE DE TRANSPORT DN700 ET DE REMPLACEMENT DES CONDUITES EN FONTE GRISE ET EN AMIANTE CIMENT A CONAKRY

Cet Avis d’appel d’offres fait suite à l’Avis Général de Passation des Marchés paru respectivement sur le site UNDB de l’IDA en date du 29 Mars 2020 et dans les journaux nationaux : l’observateur N° 952, journal des appels d’offres & offres d’emplois N°414 et le populaire N°661 du 08 avril 2019

1. Le Gouvernement de la République de Guinée a reçu un Don de l’Association Internationale pour le Développement (AID) pour financer le Projet Urbain Eau de Guinée (PUEG), et a l’intention d’utiliser une partie de ce Don pour effectuer des paiements au titre du Marché de « Fourniture et Pose de conduites parallèles à la conduite de transport DN 700 et de Remplacement de conduites en fonte grise et en amiante ciment à Conakry » en deux (2) lots.

Lot 1 : Fourniture et Pose de conduites parallèles à la conduite de transport DN 700 de Friguiady (Maneah) à Dapompa.

Lot 2 : Remplacement de conduites en fonte grise (Commune de Matam) et en amiante ciment (Commune de Kaloum) à Conakry.

2. La SEG sollicite des offres sous plis fermés de la part de soumissionnaires éligibles et répondant aux qualifications requises pour les travaux ci-dessus.

3. La passation du Marché sera conduite par Appel d’Offres International (AOI) tel que défini dans les « Directives de la Banque Mondiale : Règlements de Passation des Marchés applicables aux Emprunteurs de la Banque Mondiale de juillet 2016, révisé en novembre 2017 » et ouvert à tous les soumissionnaires de pays éligibles tels que définis dans les Directives.

Le délai global maximum d’exécution des travaux est de quinze (15) mois pour chaque lot.

Ce délai commence à courir à compter de la date d’entrée en vigueur du Marché établi par ordre de service de commencer les travaux, et il comprend la période de mobilisation définie à l’Article 28.1 du CCAG

4. Les soumissionnaires éligibles et intéressés peuvent obtenir des informations auprès de la Société des Eaux de Guinée (SEG) et prendre connaissance des documents d’Appel d’offres à l’adresse ci-dessous : Société des Eaux de Guinée (SEG) Commune de Kaloum Almamya, tel : (+224) 628 51 88 87 / 657 33 31 02 / 620 06 17 37, Email : [email protected] / [email protected] / (copie :[email protected] / [email protected] / [email protected]), à partir du 13 Avril 2020 aux heures suivantes : du lundi au jeudi de 9 heures à 16 heures 30 minutes et les vendredi de 9 heures à 13 heures.

5. Un exemplaire du Dossier d’Appel d’Offres (DAO) sera disponible et peut être consulté gratuitement par les candidats qui le souhaitent à l’adresse susmentionnée.

6. Les exigences en matière de qualifications sont :

Expérience du soumissionnaire :

Les soumissionnaires devront justifier d’une expérience générale de construction en tant qu’entreprise principale au cours des dix (10) années (2010 à 2019) et avoir au moins une expérience spécifique dont :

• Deux (2) marchés similaires au cours des dix (10) dernières années (2010 à 2019) avec une valeur minimale équivalente à 3,5 millions de dollars US chacun. La similarité portera sur les aspects suivants :

• Un (1) marché de fourniture et pose de canalisations d’eau potable ou d’eau brute sous pression d’une longueur supérieure ou égale à 7 km en fonte ductile d’un diamètre nominal supérieur ou égale à 300 mm au cours des cinq dernières années

• Deux (2) marchés de fourniture et pose de canalisations d’eau potable ou d’eau brute sous pression d’une longueur supérieure ou égale à 10 km en PVC PN10 d’un diamètre nominal supérieur ou égale à 200 mm au cours des cinq dernières années.

N.B : Les références spécifiques présentées (au moins pour les références exigées) seront obligatoirement justifiées par une attestation de travaux dûment établie et approuvée par le Maître d’ouvrage du projet concerné précisant les caractéristiques techniques et financières du projet. Toute justification non conforme ne sera pas prise en compte.

Moyens financiers :

• Avoir un minimum de chiffre d’affaires annuel moyen d’au moins de 5,8 millions dollars US pour le lot 1 et 6,6 millions de dollars US pour le lot 2 pour les cinq (5) dernières années (2014 à 2018) ;

• Fournir un bilan certifié, par un commissaire aux comptes inscrit à l’ordre des experts comptables ou organisme similaire, des cinq (5) derniers exercices (2014 à 2018) démontrant la solvabilité actuelle et la rentabilité à long terme du Candidat, et donner la liste des travaux en cours suivant le tableau joint en annexe.

• Le Candidat doit démontrer qu’il dispose d’avoir liquides ou a accès à des actifs non grevés ou des lignes de crédit, etc. autres que l’avance de démarrage éventuelle, à des montants suffisants pour subvenir aux besoins de trésorerie nécessaires à l’exécution des travaux objet du présent Appel d’Offres à hauteur de 6 milliards de Francs Guinéens (GNF) pour le lot 1 et de 7 milliards de Francs Guinéens (GNF) pour le lot 2 et nets de ses autres engagements.

Le Candidat doit démontrer, à la satisfaction du Maître de l’Ouvrage qu’il dispose de moyens financiers lui permettant de satisfaire les besoins en des travaux en cours et à venir dans le cadre de marchés déjà engagés.

N.B : Se référer à la Section III (Critères d’évaluation et de qualification) pour les moyens humains et matériels

7. Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir gratuitement un dossier d’Appel d’offres complet en Français en formulant une demande l’adresse Email : [email protected] et mettre obligatoirement en copie : [email protected] / [email protected] / [email protected] / [email protected]) en mentionnant le nom et la fonction du demandeur, celui de l’entreprise et l’adresse complète.

8. Une visite des sites sera organisée par la SEG, le 02 juin 2020 à partir de 8 h 30 en partant du siège de la SEG sis à Almamya Commune de Kaloum, Conakry. La visite sera suivie d’une réunion d’échange, le 03 juin 2020 à 10h à la Salle du Conférence de la SEG.

9. Les offres doivent comprendre une garantie de soumission, pour un montant de :
Pour le Lot 1 : 46 930 USA du montant en Hors Taxes (HT) de l’offre
Pour le Lot 2 : 52 530 USA du montant en Hors Taxes (HT) de l’offre

10. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai de 120 jours, à compter de la date limite de remise des offres.

11. Les offres doivent être remises à l’adresse suivante ci-dessous au plus tard le : 27 mai 2020 à 11 heures précises et seront ouvertes à 12 heures précises. Toute offre arrivée après l’expiration du délai limite de remise des offres sera écartée. Les offres seront ouvertes en séance publique, en présence des représentants des soumissionnaires qui le souhaitent à la Direction Nationale des Marchés Publics et qui ne dépasseront pas dix (10) personnes.
12. Les offres seront remises en version papier ou par voie électronique tenant compte de COVID-19, aux adresses indiquées ci-dessous,

Pour la version papier :
A la Direction Nationale des Marchés Publics
Quartier Coronthie, Près du Gouvernorat de Conakry, Commune de Kaloum, Conakry, République de Guinée ;

Pour la voie électronique :
A l’adresse électronique : [email protected];
Copie à : [email protected] / [email protected] / [email protected] / [email protected] , [email protected]
Les documents tels que : la lettre de soumission, la déclaration de garantie de soumission et la procuration seront traitées comme des originaux durant la situation d’urgence du COVID-19, au besoin et lorsqu’il sera nécessaire, les copies originales pourront être déposées.

13. La date et heure limites de remise des offres sont les suivantes :
Date : 16 juillet 2020 ;
Heure : 11 heures 00

14. Toutefois, pour ceux qui souhaitent déposer leur offre par voie électronique, peuvent le faire en envoyant l’offre à : [email protected] et en copie obligatoire à : [email protected] / [email protected] ; le document (l’offre) en pièce jointe sera protégé par un mot de passe. Il prendra le soin d’envoyer par e-mail, le mot de passe une heure avant l’heure d’ouverture des offres à l’adresse électronique : [email protected] et il lui sera confirmé la réception de l’offre et du mot de passe.

Lire

Aly Kaba : « Cellou et Sidya sont politiquement finis… Dalein doit arrêter son communautarisme exacerbé »

18 mai 2020 à 7 07 15 05155

L’honorable Aly Kaba, président de la majorité parlementaire

« Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré ont usé de la violence pour semer la désolation partout à travers le pays. Ils ont occasionné des dégâts matériels innombrables, des destructions de biens publics et privés, endeuillé parfois même des familles, et j’en passe. Malgré tout, le vote a eu lieu, même dans les endroits supposés être les fiefs de l’UFDG, puisque l’UFR n’en a pas. Le peuple s’est exprimé et les résultats sont clairs. Une nouvelle Constitution est adoptée et l’Assemblée nationale a été renouvelée à la grande satisfaction du peuple de Guinée. Maintenant, ils n’ont que leurs yeux pour pleurer puisque si ce n’est pas par la presse, ils sont finis politiquement ».

Lire

Les mots et les maux du ministre

18 mai 2020 à 7 07 09 05095

Habib Yembering Diallo

Cher ami,

Une fois n’est pas coutume, je t’écris pour te donner mes nouvelles. Si je me livre à cet exercice plutôt inhabituel c’est que, comme tu peux l’imaginer, la situation est grave. Et ce contrairement à l’apparence. Comme tu le sais, un de mes collègues, membre du gouvernement, a été limogé cette semaine. Par contre, ce que tu ne sais certainement pas ce que j’envie ce collègue pour sa délivrance.

En effet, cher ami, il n’existe pas pire situation que d’être ministre chez nous. Un ministre est un véritable otage dans notre pays. Tout d’abord, otage de celui qui l’a nommé. Otage du clan de ce dernier. Et enfin, otage des parents, amis, connaissances, marabouts, charlatans et escrocs de tout acabit.

Pour illustrer mes propos, lors de mes rares tête-à-tête avec le président, celui-ci m’a posé deux questions qui m’ont indigné et même déstabilisé. La première, il m’a demandé si mon chantier situé au bord de la mer a avancé. La deuxième question concernait mon enfant. Alors que je ne savais même qu’il est au courant de son existence, il m’a demandé s’il va bien loin du pays. Par ces deux questions, j’ai compris que le président connait mes secrets les plus intimes.

Inutile de te dire que le fait de savoir que le premier responsable du pays s’intéresse au petit détail de ma vie a semé le doute et le soupçon entre mes proches et moi. Et, à commencer par mon chauffeur et mon planton. Je pense que le premier joue le rôle de l’espion auprès de moi. Et, le second est mon ravisseur. Moi, son otage. Depuis ma sortie de la présidence, mes rapports avec ces deux personnes ne sont plus les mêmes qu’ils étaient. Et, ils ne seront jamais comme avant.

Mais, peut-être que j’ai tort. Peut-être que le président a ses sources d’information ailleurs. Dans tous les cas, son attitude est digne de celle de dictateurs. S’ils veulent t’intimider, ils te font appel uniquement pour te montrer qu’ils ont « ta situation en main ». Après cet entretien, je me suis demandé pourquoi le président s’intéresse à moi jusqu’au dernier détail. Alors, je me suis rappelé de la mise en garde d’un ami : mes ennemis avaient soufflé au président que j’étais proche d’un opposant. Je crois que par cet entretien, il voulait me dire ceci : « si tu ne cesses pas, je peux non seulement t’exproprier ton chantier mais faire rapatrier ton gosse ». Et son message a été bien reçu.

Mais, il n’y a pas que le président qui me donne des ennuis. Il y a aussi son clan qui pense que je lui dois reconnaissance et par ricochet récompense. Par exemple, la dernière fois, celui qui a été à la base de ma nomination m’a dit qu’un simple préfet, de retour d’un voyage privé à l’étranger, a offert une voiture toute neuve à l’épouse de son patron. Sans doute pour me dire de faire autant. D’autant plus que je revenais de l’étranger. Du coup, lors de ma toute dernière mission à Paris, je suis allé personnellement chez Yves Saint Laurent pour lui acheter un ensemble qui m’a coûté toutes mes petites économies. Malgré tout, quand je lui ai remis ce cadeau, j’ai compris qu’il le sous-estimait largement par rapport à la fameuse voiture offerte par le préfet.

Mais, il n’y a pas que le président et les siens qui me causent de soucis. Il y a aussi les parents, amis et connaissances qui me polluent la vie. Je n’ai plus de vie de famille. Mon bureau est pris d’assaut. Je n’ai même plus le temps de travailler. Quand bien même j’ai mis en place un planning de visite, il y a toujours de visiteurs qui ne veulent rien entendre. La dernière fois, c’est le beau-père de mon beau-père qui s’est fait annoncer. J’ai dérogé à la règle pour le recevoir. Parce que le vieux avait commencé à raconter toute mon histoire devant un auditoire moins intéressé par ma vie que par ma poche.

A la maison, la situation est encore pire. J’ai aménagé une tente devant mon domicile où les gens, venus pour une raison ou pour une autre, attendent à tour de rôle d’être reçus. Je n’ai ni weekend ni jour férié. Tous les jours, du matin au soir, il y a des visiteurs. Chacun avec ses problèmes. Les uns sollicitent une assistance financière. Les autres un emploi pour eux ou pour les leurs.

Dans la foulée, un vieux, venu me demander de l’aider pour prendre son garçon comme gardien à la maison ou planton au bureau, m’a dit qu’il va m’aider pour être maintenu à mon poste. J’ai voulu lui rétorquer que s’il peut aider quelqu’un qu’il commence par son propre fils. D’autres m’ont proposé de faire un sacrifice avec lecture du Coran comme ils l’avaient fait après ma nomination. Mais, ce qu’ils ne savant pas, ce que j’ai été plus que déçu par leur comportement à l’occasion de cette lecture. Lire le livre saint qui a été révélé pendant 23 ans 33 fois en une heure, ce fut ma plus grande déception de ces soi-disant religieux.

Bref, pour te dire la vérité, mon salaire mensuel ne me fait même plus un jour de dépense. Ce qui m’oblige à faire ce que je ne voulais pas. Tu peux imaginer le reste. En réalité, c’est toute la société qui oblige les gens honnêtes à devenir corrompus voire voleurs dans ce pays. C’est pourquoi, j’ai failli dire à celui qui m’a proposé de faire un sacrifice pour rester à mon poste que je fais un sacrifice pour être libéré de ce poste.

Je voudrais donc, en conclusion, te demander conseils et assistance. Faut-il, à ton avis, démissionner ou attendre le prochain remaniement dans l’espoir que la délivrance viendra ? Car, démissionner pose un autre problème. Le chef et les siens considèrent une démission comme une défiance. Si on démission, on ouvre deux fronts : celui du président et de son clan qui vous mettent les bâtons dans les roues. Y compris la confiscation éventuelle du passeport. Et celui de tous ceux qui étaient jaloux et qui me se marrent du démissionnaire. Il est donc préférable d’être limogé pour faire face au second groupe seulement.

Dans l’un ou l’autre cas, je souhaite que tu me reçoives chez toi après mon départ du gouvernement. Si tu es d’accord, je vais œuvrer afin que ce départ soit le plus rapide possible. En attendant, ni ma femme, ni mon premier garçon ne veulent entendre parler de mon départ du gouvernement. Et, c’est justement l’autre aide que je souhaite te demander. Je voudrais que tu interviennes auprès de ma femme pour la persuader d’accepter de tourner la page de Madame l’épouse de Monsieur le ministre.

Attendant ta réponse avec impatience, je te prier de transmettre mes salutations à ton épouse et à tes enfants. Ton ami le futur ancien ministre.

Habib Yembering Diallo

Toute ressemblance avec une réalité n’est que pure coïncidence.

Lire

Décès du Général Nouhou Thiam : les condoléances du Chef de la majorité parlementaire

18 mai 2020 à 7 07 04 05045

Général Nouhou Thiam

Comme une traînée de poudre, la nouvelle du décès du Général Nouhou Thiam, ancien Chef d’Etat-major Général des forces armées guinéenne, a vite envahi la capitale guinéenne dans la journée d’hier dimanche, 17 mai 2020. Une nouvelle qui a laissé la place à des avalanches d’hommage aussi bien au niveau des corps habillés que de la classe politique.

Lire

Journée Mondiale des Télécommunications : Pourquoi après 8 ans, la SOTELGUI n’est toujours pas relancée ?

18 mai 2020 à 5 05 35 05355

L’arrêt est consécutif à la signature, sans papier entête, de la Primature de M. Mohmed Said Fofana, préparée par le ministre des télécommunications, M. Oyé Guilavogui, qui a abrogé le décret du chef de l’Etat nommant le DG et le DGA de la Sotelgui. Leur arrêté a demi ces deux hommes et basculé le destin de la Sotelgui, en mettant en place par leur arrêté un comité de gestion dirigé par M. Mousthapha Mamy Diaby, à l’époque DG de l’ARPT, donc signataire des dépenses de l’ARPT et de la Sotelgui…

Lire