Honorable Amadou Damaro Camara

Les membres du Bureau et les Présidents des Commissions étaient réunis ce lundi, 18 mai 2020, en Conférence des Présidents pour examiner certaines questions liées au fonctionnement de l’Assemblée nationale et aussi le programme de travail pendant cette période d’urgence sanitaire, a constaté un journaliste que Guineematin.com a dépêché au siège du parlement.

En président cette rencontre, le président de l’Assemblée nationale a expliqué aux députés son désir ardent de conduire dans l’exemplarité les activités de la 9ème législature. « Chers collègues, notre désir est de faire un travail d’équipe de qualité et dans la transparence… Les points qui nous réunissent ce lundi portent sur le projet de suivi pour la construction de l’Assemblée nationale et celui portant sur la digitalisation de notre institution », a introduit Amadou Damaro Camara.

Mais, avant d’aller dans le fond de ces deux sujets, il était question de se pencher sur la composition des Commissions permanentes de travail. Sur cette question, le Président de l’Assemblée, a exprimé le souhait qu’une plénière se tienne le mercredi prochain dans la salle des Congrès du Palais du peuple.

« Désormais, urgence sanitaire oblige, nos travaux en plénière vont se dérouler dans la salle des Congrès », a laissé entendre le patron du perchoir. L’Honorable Camara a également annoncé aux députés de l’arrivée, cette semaine, de textes de lois organiques qui seront harmonisés avec la Constitution.

Mais, Damaro veut aller plus loin et vite. Dans ce cadre, il a promis la mise en place d’un Comité technique qui va se charger du suivi du projet de construction du siège de l’Assemblée nationale.

« Je veux que ce projet soit une réalité. C’est pourquoi, je propose la mise en place d’un Comité technique, piloté par le Président de la Commission aménagement du territoire. Nous allons le mettre en place officiellement pour se charger du dossier et nous allons le suivre ensemble et à travers ce Comité nous serons tous au même niveau d’information sur l’évolution de ce projet qui nous tient à cœur… », a-t-il indiqué.

Honorable Dembo Sylla, président du groupe parlementaire Alliance patriotique

Une décision saluée par le président du groupe parlementaire Alliance patriotique, l’Honorable Dembo Sylla. « Avec la 8ème législature, nous n’avons même pas pu démarrer le sous-bassement de ce siège ! Je suis très content et fier que le président de l’Assemblée nationale en fasse sa priorité. Il est très regrettable que les institutions républicaines soient logées dans des immeubles qui coûtent des milliards à l’Etat et depuis des années. Je pense qu’avec l’engagement que le président de l’Assemblée nationale met dans ce projet, nous pourrons espérer avoir le siège du Parlement avant les cinq ans à venir », s’est réjoui le Chef de l’opposition au parlement.

Mais, ce n’est pas tout. L’actuel Chef du Parlement souhaite que son institution soit ouverte aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. A cet effet, un groupe de travail, dirigé par l’Honorable Zéïnab Camara et comprenant certains députés, a rendu compte de son ébauche de projet de digitalisation parlementaire.

Honorable Zéinab Camara, deuxième questeur

« La mise en place de ce projet de digitalisation de l’Assemblée nationale découle de la volonté ferme du président de moderniser l’institution. Il veut que l’Assemblée soit très efficace dans son travail et qu’elle réponde aux aspirations du peuple de Guinée. Il nous faut maintenant l’application e-Assemblée nationale, comme pour e-gouvernement, pour l’honneur et le bonheur de la Guinée. Comme partout ailleurs, les populations doivent être informées et en temps réel de ce que font leurs élus. D’où la nécessité de développer les réseaux sociaux et de relancer le site officiel de l’Assemblée nationale », a expliqué le deuxième questeur chargé du matériel au Parlement.

A rappeler que c’est le président de l’Assemblée nationale en personne qui a procédé à la lecture de la liste actualisée des 114 députés, après la démission des hauts cadres de l’Etat et le décès du deuxième vice-président du parlement, le 3 mai dernier. A la prochaine plénière, prévue mercredi, il est fort à parier une présence record des députés, après cette touche technique de la Cour constitutionnelle qui a permis l’entrée au Parlement d’une dizaine de députés.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin