Colonel Moussa Condé, préfet de Siguiri

Colonel Moussa Condé, préfet de Siguiri

Le préfet de Siguiri, le Colonel Moussa Condé, a instruit à la garde communale et aux jeunes volontaires d’organiser des patrouilles nocturnes et d’ériger des barrages à travers la ville. Cette décision intervient quelques jours après la levée du couvre-feu pour les villes de l’intérieur du pays. L’annonce qui vise à lutter contre l’insécurité, en a été faite à l’occasion d’un point de presse organisé dans la journée d’hier, lundi 18 mai 2020, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Dans son intervention, le Colonel Moussa Condé a remercié les forces de l’ordre pour le respect du décret du président portant sur le couvre-feu, récemment levé. Il a de nouveau instruit à la garde communale et aux jeunes volontaires d’installer les barrages de contrôle dans la ville de Siguiri.

Ce qui revient à dire que la circulation des citoyens, pendant la nuit, redevient interdite. « Je remercie les forces de l’ordre de Siguiri. Depuis l’instauration du couvre-feu, Siguiri n’a enregistré aucun incident. C’est la preuve de votre professionnalisme. Le couvre-feu a été levé par le président de la République, mais cette mesure ne concerne que les forces de l’ordre et de Siguiri. A partir d’aujourd’hui, j’appelle les gardes communales de mener la patrouille en ville, d’installer les barrages partout en ville. Les jeunes volontaires des différents quartiers, installez des barrages dans vos quartiers. Les forces de l’ordre vont rentrer ; mais vous, vous restez à patrouiller comme d’habitude », a lancé le préfet de Siguiri.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin