Macka Baldé, vice-président des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD)

Je commence tout d’abord par m’indigner sur ce que j’ai pu voir sur la toile concernant la Cheffe de cabinet du ministère de la jeunesse, madame Ramatoulaye Camara. En effet, j’ai été très surpris d’apprendre que le site Libreopinionguinee.com aurait publié un article de diffamation sur madame la Cheffe de cabinet, c’est qui est totalement faux.

Je rappelle que j’ai été l’un des premiers guinéens de la diaspora à créer des forums (groupes) sur Facebook pour permettre aux Guinéens de tous les bords d’échanger. Cela m’a permis de créer les groupes Facebook, tels que : Libre opinion Guinée, Radio libre opinion Rlo et plusieurs autres groupes qui totalisent environ 1 200 000 abonnés sur la toile.

Le groupe Facebook est un élément historique du réseau social. Il reprend quelque peu le principe du forum, en favorisant l’échange entre les différents membres sur des questions précises.

Les torchons de publications dont on parle ont été publiés dans les groupes Facebook et non sur le site internet dont je suis également administrateur général.

Il faut faire la différence entre un site internet et des groupes sur Facebook. D’ailleurs, tous les Guinéens savent que ces groupes sont les plus consultés en Guinée. Et, je laisse le soin à chacun de publier ses opinions, même les sites internet publient régulièrement leurs articles sur les différents groupes que j’ai créés.

Je ne peux en aucun cas cautionner qu’on insulte ma Cheffe de cabinet sur mon site. D’ailleurs, quand j’ai appris que ces publications défilent sur mon groupe, j’ai été tout de suite dans le groupe pour le supprimer.

Il faut préciser que madame la Cheffe de cabinet est proche de monsieur le ministre Mouctar Diallo avec qui je mène la politique au sein des NFD, nouvelles forces démocratiques.

Pensez-vous qu’on pourrait passer par un proche de Mouctar pour atteindre Madame Ramatoulaye Camara ? C’est tout simplement impossible.

Les nommés Camara Ibrahima Sory et Dalanda LOG n’ont jamais été des journalistes de Libreopinionguinee.com. Leurs publications contre la cheffe de cabinet sur les réseaux sociaux n’engagent pas le site Libreopinionguinee.com

J’apporte mon total soutien à la cheffe de cabinet et je condamne fermement les injures proférées à son encontre sur les réseaux sociaux.

Macka Balde, fondateur de Libreopinionguinee.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin