L’Amicale des Jeunes pour le Progrès (AJP) vole au secours de l’Association des Tailleurs de Kankan en offrant à la structure quatre vingt sept (87) machines à coudre et des accessoires. La démarche s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de son projet intégré de renforcement, de résilience et d’autonomisation des jeunes de la commune urbaine et périurbaine de Kankan. C’est la mairie qui a servi de cadre à la remise de cet important don en présence des autorités communales et de nombreux invités, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Selon nos informations, ce don de l’ONG AJP vise à contribuer « à l’amélioration des moyens de subsistance des jeunes les plus défavorisés de la commune urbaine et périurbaine de Kankan, notamment les jeunes filles en situation difficile ». Il est composé de quatre vingt sept (87) machines à coudre et autres accessoire. Les bénéficiaires directs sont les jeunes défavorisés, « en majorité des jeunes filles et femmes vivant avec des handicaps physiques ou avec une vulnérabilité accrue dans les ateliers de couture de Kankan ».

Moussa Marena, directeur exécutif de l’Association des Jeunes pour le Progrès

Dans son discours, Moussa Marena, directeur exécutif de l’Association des Jeunes pour le Progrès (AJP) a fait savoir que ce projet est né du partenariat entre Plan International Guinée et la structure qu’il dirige. « Ce projet est la résultante du fructueux partenariat entre Plan International et notre ONG. Je remercie le directeur du Plan International Guinée, en rendant possible la fourniture de ce lot de matériel composé de 87 machines à coudre et accessoires », a-t-il dit.

Alhassane Camara, représentant du Plan International Guinée

Pour sa part, Alhassane Camara, représentant du Plan International Guinée, a mis un accent particulier sur l’utilisation à bon escient de ce don. « C’est bon d’avoir ces équipements ; mais, c’est encore mieux que l’association des tailleurs de Nabaya puisse les utiliser à bon escient pour l’intérêt des bénéficiaires qu’on a voulu vraiment aider. Donner, c’est facile ; mais, gérer le don, c’est ça qui est difficile », a-t-il laissé entendre.

Bangaly Mara, porte-parole de l’Association des Tailleurs de Kankan

De son côté, Bangaly Mara, porte-parole de l’Association des Tailleurs de Kankan, a promis que ces 87 machines à coudre et leurs accessoires iront aux ayant-doits et seront utilisés rationnellement. « C’est à travers le courage que nous avons au sein de notre association que l’Amicale des Jeunes pour le Progrès nous a fait ce don. Si Dieu le veut, nous allons utiliser ce don à bon escient », a-t-il promis.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin