Une malade mentale du nom de Salimatou Diallo, âgée de 25 ans, a été finalement retrouvée sainte et sauve, hier, dimanche, 24 mai 2020, en début de soirée, après 2 jours de recherches actives dans le bas-fond de Lonna, situé à 10 km de la concession de ses parents, à Korbé, commune rurale relevant de la préfecture de Lélouma, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Les parents de Salimatou Diallo, née en 1995, de teint noir et mesurant, à peu-près, 1m 70, n’avaient plus les nouvelles de leur fille, souffrante d’une dépression mentale. Elle avait quitté la maison pour une destination inconnue avant-hier, samedi, 23 mai 2020. En s’en allant, elle avait pris son téléphone qui était à la charge avec beaucoup de précipitation. Elle n’est plus revenue.

« Elle était à la maison. Son téléphone était branché. Brusquement, elle s’est levée. Elle a pris son téléphone. Elle est sortie. C’était aux environs de 14 heures, d’après l’entretien que nous avons eu avec son père, Modi Mamadou Diouhè Diallo » explique a expliqué le secrétaire général de la Section UFDG de Korbé, Amadou Sadio Diallo, au téléphone de Guineematin.com, dans l’après-midi d’hier dimanche, 24 mai 2020.

Constatant son absence inhabituelle de la maison au moment du crépuscule, ses parents ont alors alerté immédiatement les autorités locales et la communauté villageoise.

« C’est le soir que ses parents ont informé la communauté qu’ils n’ont pas vu leur fille depuis 14 heures » ajoute Amadou Sadio Diallo.

Dans la matinée du dimanche, 24 mai 2020, pendant que les guinéens et leurs coreligionnaires du monde islamique célébraient la fin du mois saint de ramadan dans un contexte marqué par la pandémie du coronavirus, les citoyens de Korbé, dans la préfecture de Lélouma, eux, étaient mobilisés pour partir à la recherche de Salimatou Diallo en brousse.

« Ce matin, nous nous sommes mobilisés pour partir à sa recherche en brousse où nous avons tourné jusqu’à 14 heures. Mais, nous ne l’avons pas retrouvé. Nous venons de rentrée. Ici chaque fois que quelqu’un est porté disparu, nous avons l’habitude de nous mobiliser pour partir à sa recherche », a déclaré le représentant local de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG).

Il s’agit d’une fille de teint noir mesurant, à peu-près, 1m70, souffrante d’un trouble de la mémoire, selon notre source, qui ajoute que c’est la deuxième fois que cette fille a brutalement une dépression mentale. Mais, la première fois, elle n’était pas sortie de la maison.

« Il y a quelques jours, elle se réveillait brutalement avec une peur bleue dans le ventre. Elle ne parvenait pas à dormir » a confirmé son père, Modi Mamadou Diouhè.

La communauté avait décidé de continuer les recherches en brousse ce lundi, 25 mai 2020. Mais, au moment où nous allions sous presse dans la soirée d’hier, dimanche, 24 mai 2020, nous avons reçu un appel aux environs de 21 heures nous informant que la jeune fille a été retrouvée sainte et sauve aux environs de 19 heures, dans le bas-fond de Lonna, situé à 10 km de la concession de ses parents à Korbé. Il y a eu donc plus de peur que de mal autour de l’absence prolongée de cette jeune fille souffrante de trouble de la mémoire de la concession familiale.

De Labé, Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin