Alors que Mory Kanté a regagné sa dernière demeure hier, mardi 26 mai 2020, les témoignages et hommages se poursuivent suite à sa mort. Ce mercredi, 27 mai, Guineematin.com a rencontré son couturier Mamadou Korka Bah, l’homme qui a habillé le griot électrique pendant 25 ans. Il garde de beaux souvenirs du chanteur de renommée internationale.

« Je connais Mory Kanté depuis 1995. Je l’ai rencontré par le biais d’un ami qui entretenait ses voitures. Depuis lors, toutes ses tenues africaines qu’il portait, il les faisait coudre par moi. Les habits européens qu’il achetait aussi, il les amenait ici pour que je les arrange. Il était très gentil et très patient. C’était un monsieur très doux. Durant tout ce temps qu’on a eu à collaborer, je n’ai jamais su qu’il avait une telle renommée ici en Guinée mais aussi à l’international.

Quand il venait ici, il s’asseyait comme tout le monde, comme un client ordinaire. On jouait tous ensemble. Il n’a jamais crié sur quelqu’un ici, pour dire par exemple c’est moi Mory Kanté. C’était un monsieur très humble et c’est surtout ce qui m’a marqué chez lui. Je pense que c’est à cause de tout ça qu’il est devenu ce qu’il a été », témoigne ce styliste.

Pour maître Korka, le décès de Mory Kanté représente une grande perte pour la culture guinéenne et même africaine dans son ensemble. Car, dit-il, le défunt a valorisé cette culture durant toute sa vie. « C’est une perte énorme de voir des gens comme ça mourir. Il aimait beaucoup la culture africaine, il a valorisé la couture et le textile africain et guinéen. A travers lui, beaucoup ont connu et aimé les modes africains.

Chez nous par exemple, quand il venait pour ses travaux, il attirait automatiquement d’autres personnes. Avec ça, il a ouvert beaucoup de portes pour nous, car les gens nous faisaient confiance rien qu’en le voyant coudre ses tenues chez nous. Comme vous savez, il aimait toujours s’habiller en blanc. Nous le conseillions et ajoutions des styles argentés ou dorés à ses habits. Cela attirait beaucoup de gens vers sa mode. Donc, sa mort représente une grande perte pour nous », estime maître Mamadou Korka Bah.

A rappeler que Mory Kanté est décédé le vendredi, 22 mai 2020, à l’âge de 70 ans, des suites de maladie.

Maître Mamadou Korka Bah, couturier et styliste

Alsény KABA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin