Sidiki Condé, secrétaire administratif de la section RPG de Bolibana 1 et conseiller communal

Rien ne va plus entre le maire de la commune urbaine de Siguiri et certains conseillers communaux. Parmi les élus qui entretiennent des relations tendues avec le chef de l’exécutif communal, figure Sidiki Condé, le secrétaire administratif de la section du RPG Arc-en-ciel à Bolibana 1, un quartier de la commune urbaine. Ce dernier dénonce la gestion « opaque » de la mairie et préconise la dissolution du conseil communal et son remplacement par une délégation spéciale. Il a fait cette demande surprenante au cours d’une conférence de presse qu’il a animée, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

« Durant toutes nos campagnes politiques, nous avons promis une commune merveilleuse aux citoyens : une commune où la gestion est transparente, où il y a de l’eau et de l’électricité dans les ménages. Mais parmi toutes ces promesses, rien n’a été tenu depuis notre accession à la mairie. La gestion est opaque, le maire travaille avec un groupuscule. Dans une ville, si le maire dit qu’il ne va pas travailler avec un conseiller élu sous la bannière d’un parti autre que le RPG, c’est une catastrophe. Aujourd’hui, le maire de Siguiri a rejeté tous les conseillers élus sous la couleur d’autres partis. Même certains conseillers élus sous la bannière du RPG sont rejetés. C’est le cas de Ramatoulaye Diallo, 4ème vice maire, élue sous bannière du RPG et rejetée par le maire. L’avènement du RPG Arc-en-ciel à la tête de la commune urbaine de Siguiri a été échec. C’est pourquoi, j’invite les autorités supérieures à dissoudre notre équipe pour installer une délégation spéciale pour le bonheur de Siguiri », a lancé Sidiki Condé.

A rappeler que ce conseiller communal a annoncé récemment qu’il lui a été interdit de se rendre à la mairie. Une décision qui aurait été prise par le préfet de Siguiri, le Colonel Moussa Condé, à la demande du maire de la commune urbaine, Elhadj Koumba Sékou Magassouba.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin