Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, l’Union européenne, à travers la France (Equipe Europe), a fait un don d’importants équipements sanitaires et de matériels d’intervention à la protection civile guinéenne. La cérémonie de remise a eu lieu ce jeudi, 28 mai 2020, en présence des autorités du Ministère de la Sécurité au siège de la Protection Civile à Kaloum, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Selon nos informations, ce don comprend 30 000 masques chirurgicaux ou FFP2, 20 000 paires de gants nitriles, 500 lunettes de protection, 600 tenues de protection jetables Tyvec, 575 paires de bottes sanitaires, 50 cuves réservoirs de 1000 litres, 200 litres de gel hydro alcoolique, 200 pulvérisateurs manuels, 200 kits de désinfection, 5000 savons, 20 kg de chlore, 375 litres de désinfectants. A cela s’ajoutent du matériel d’intervention-secours à personnes dont 😯 thermo flash, 65 lots d’insufflateurs manuels, 60 tensiomètres et 60 saturo-mètres. Le tout est reparti en 5 lots opérationnels de protection et d’intervention sanitaire.

Lieutenant-colonel Gwébaël Barbot, conseiller de protection civile près le directeur général de la protection civile

Dans son intervention, le Lieutenant-colonel Gwébaël Barbot, conseiller de protection civile près le directeur général de la protection civile, a indiqué que ces matériels sont destinés à terme à l’ensemble des 4 unités de protection civile (N’Zérékoré, Boké, Mamou et Kankan), aux 11 Services d’Incendie et de Secours dont les 4 de Conakry, ceux de N’Zérékoré, Boké, Mamou, Kankan, Labé, Kindia et Faranah ainsi que l’Ecole Nationale de la Police et de la protection civile. Selon lui, « l’ensemble de ces équipements a vocation à protéger individuellement et collectivement les agents de la protection civile qui sont parmi les agents de l’Etat les plus à l’avant-poste dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, afin qu’ils puissent remplir en toute sérénité leur action de service public au profit de la population vivant en Guinée ».

Poursuivant, l’officier supérieur a fait savoir que la distribution de ces dons n’est plus qu’une question de jours. « Dès la semaine prochaine, l’ensemble des équipements de protection civile et de matériels d’intervention destinés à la protection civile à l’intérieur du pays sera distribué pour que la protection civile appuie efficacement les Equipes Régionales d’Alerte et de Riposte aux Epidémies (ERARE) et les structures médicales locales (Centre de traitement des Epidémies ou hôpitaux en liaison avec l’ANSS et des autorités locales compétentes ».

Contrôleur général Mamadou Lamine Goubi Sow

Au nom du Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le contrôleur général Mamadou Lamine Goubi Sow, a remercié les donateurs avant de rappeler le rôle que joue la protection civile dans notre pays. « La protection civile joue un rôle d’avant-garde dans la lutte contre le coronavirus. Les unités de protection civile, aux côtés du personnel de santé, de la Croix rouge et d’autres ONG, participent à l’information, à l’alerte et à la sensibilisation des populations… Pour ce qui est de la lutte contre le coronavirus, les unités de protection civile contribuent également à la recherche des personnes testées positives et qui s’abstiennent de se présenter dans les centres de traitement épidémiologique, de leurs contacts, assurent leur transfèrement dans les hôpitaux et le transport des corps des victimes en leur assurant un enterrement digne et sécurisé. Doter de telles unités en équipements de protection individuelle contribue largement à les protéger et à rompre la chaîne de transmission et de propagation de cette maladie ».

Contrôleur général Moussa Camara, DG de la Protection Civile

Egalement satisfait du don, le directeur général de la Protection Civile, Moussa Camara, a rappelé que depuis l’apparition de la maladie dans notre pays, plus de 500 agents de la protection civile ont été mis au service de l’ANSS. « Ces agents contribuent à l’information, la sensibilisation, le transport des malades et l’enterrement digne et sécurisé. Donc, si l’union européenne à travers la France pense à doter nos services de matériels de protection individuelle et collective, ça veut dire que cela nous permettra de renforcer nos capacités opérationnelles sur le terrain. Ces matériels sont venus au bon moment et nous allons les utiliser pour assurer la sécurité sanitaire de la population guinéenne », a-t-il laissé entendre.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin