L’Institut Supérieur des Arts de Guinée (ISAG) va désormais porter le nom de Mory Kanté dont la disparition récente a ému le monde entier. L’annonce en a été faite dans la soirée d’hier, mercredi 27 mai 2020, à travers un décret lu sur les médias d’Etat. Joint au téléphone ce jeudi, Fodéba Isto Kéira, acteur culturel et secrétaire général du Ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, a dit toute sa joie face à cette décision présidentielle.

Les acteurs du monde culturel saluent la décision qui rebaptise l’ISAG de Dubréka du nom de Mory de Kanté à titre posthume. Fodéba Isto Kéira s’en félicite. « C’est un sentiment de joie, de satisfaction. Je salue cette décision politique du Président de la République qui, vous le savez, à l’occasion de l’ouverture officielle du Festival National des Arts et de la Culture (FENAC), a décoré Mory Kanté de la plus haute distinction de notre pays de son vivant en le mettant chevalier de l’ordre national de mérite. Si aujourd’hui, à titre posthume, il lui donne le nom du plus grand temple du savoir culturel de notre pays, à savoir l’ISAG de Dubréka, on ne peut que s’en féliciter ».

Fodéba Isto Keira

Pour monsieur Kéira, cette décision est une sorte de défi lancé à l’Institut lui-même qui doit en mesurer toute la portée et toutes les implications. « Je crois que c’est aussi un challenge pour les formateurs de cette institution et les étudiants qui seront les produits de cette université de faire en sorte que nous ayons une administration culturelle scientifique au service du développement des arts de la scène, des grands ingénieurs de son et pourquoi pas les autres domaines de la culture comme les arts plastiques, le cinéma, la musicologie et beaucoup d’autres secteurs enseignés dans cet institut… ».

En outre, le secrétaire général du ministère des Sports pense que Dubréka sera bientôt le centre de la Guinée à cause de cette nouvelle dénomination. « C’est aussi une occasion pour qu’il y ait une grande visibilité parce que Dubréka va être maintenant un lieu de pèlerinage. La presse nationale et internationale va se rendre sur les lieux pour voir c’est quoi cet institut qui porte le nom de Mory Kanté qui a été une star planétaire. Nous sommes très heureux de cette décision. Je parle à double titre, en tant qu’acteur culturel et en que secrétaire général du Ministère des Sport, de la Culture et du Patrimoine Historique ».

Pour finir, Isto Kéira invite le président Condé à continuer sur cette lancée en faveur des hommes de culture de notre pays. « Nous sommes fiers et nous encourageons le président Alpha Condé à reconnaître les gens non seulement de leur vivant mais aussi à titre posthume ».

Alpha Kanso pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin