Après le scandale de malversation financière qui vient de la secouer, la direction préfectorale de l’éducation de Gaoual a un nouveau dirigeant. Il s’agit d’Alpha Kabinet Koïta, jusqu’ici responsable de l’enseignement élémentaire à l’inspection régionale de Boké. Il a pris fonction ce vendredi, 29 mai 2020, suite à la sanction infligée aux anciens responsables de la DPE, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

L’ancien directeur préfectoral de l’éducation, Gononan Doré, et deux de ses proches ont été suspendus de leurs fonctions pour une période de trois mois. Cette décision a été prise par le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, qui a reconnu ces responsables coupables de détournement de primes appartenant aux enseignants de la préfecture.

Quant aux 7 délégués scolaires de l’enseignement élémentaire (DSEE) de Gaoual, qui seraient également impliqués dans cette malversation financière, ils sont été tout simplement relevés de leurs fonctions. Mais, ces derniers clament leur innocence et promettent de le prouver dans les prochains jours.

En attendant, les enseignants victimes dans cette affaire, réclament un montant de plus de 50 millions de francs, représentant le complément de leurs primes d’incitation pour le mois de mars. C’est ce moment que les responsables éducatifs de la préfecture sont accusés d’avoir détourné.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin