Près d’une semaine après la découverte à Siguiri d’un cas suspect de coronavirus, la recherche des contacts du porteur de la maladie se poursuit à travers la préfecture. Au moins quatre vingt (80) d’entre eux sont aujourd’hui suivis par les autorités sanitaires. L’information émane de Dr Moussa Cissé, directeur préfectoral de la santé, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La méfiance entre les citoyens est de plus en plus grandissante dans la préfecture de Siguiri après la découverte d’un cas de Covid-19 provenant de Conakry. Six (6) jours après l’arrestation de ce cas positif dans un hôtel de la place, l’heure est à la recherche de ses contacts.

Selon le directeur préfectoral de la santé, Dr Moussa Cissé, au moins quatre vingt (80) contacts ont été enregistrés. « Nous sommes depuis quelques jours à la recherche des contacts du jeune positif. Lui, il a regagné Kindia où il suit le traitement, tout comme sa femme, qui est parmi ses contacts. Aujourd’hui, nous avons pu enregistrer 80 contacts, à commencer à Soubrakouba où il a séjourné pendant quelques jours avant d’être repéré dans un hôtel. Tous ces contacts sont suivis à leur domicile pour le moment, parce qu’ils ne présentent aucun signe du coronavirus », a expliqué le médecin.

A rappeler que le 26 mai passé, un jeune testé positif et qui avait fui de son centre de traitement à Conakry, a été repéré à Siguiri d’où il est originaire. Comme pour dire que l’interdiction de sortir de Conakry décrétée par Alpha Condé n’est que de la poudre aux yeux.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guinneematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin