La rumeur a fini par se confirmer. Le vieil homme âgé de 83 ans, décédé le jeudi 28 mai 2020, à Duola dans la sous-préfecture de Samoé, à 12 km du chef-lieu de la préfecture de N’Zérékoré sur la nationale N’Zérékoré- Macenta, après un séjour à Conakry, est bien mort du coronavirus. Malgré les dénégations de Michel Kolié, dernier fils du défunt, le Ministère de la Santé, à travers l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSS), a publié les résultats du test du vieil homme, révélé positif, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Le corps de l’octogénaire, qui souffrait disait-on d’anémie, était à la morgue de N’zérékoré après son décès. Les funérailles prévues par ses parents pour ce samedi 30 mai 2020, à Koulé, dans son village natal, ont été annulées par les autorités.

C’est ce qu’a fait savoir le Général Mohamed Gharé, gouverneur de la région de N’zérékoré. « Le gouvernement avait interdit le transport ou le déplacement d’un corps d’un point A vers un point B en cette période de crise sanitaire. »

En lieu et place, il a été proposé à la famille que la Croix Rouge locale enterre le défunt ce samedi au cimetière catholique de N’zérékoré, situé dans le quartier Boma, commune rurale de Samoé.

Il faut noter que 17 personnels soignants qui ont débarqué le corps à la morgue de l’hôpital de N’Zérékoré ont été mis en quarantaine.

En outre, le gouverneur a ordonné aux trois personnes qui ont accompagné le vieil homme de retourner à Conakry pour le test. Une équipe d’enquêteurs est à pied d’œuvre pour recenser les contacts. Selon nos informations, les fils du défunt, après avoir déposé le corps à l’hôpital, auraient passé la nuit du vendredi à Koulé Yaketa, village natal du capitaine Dadis Camara, ancien chef de la junte militaire qui a pris le pouvoir après la mort du général Lansana Conté.

De N’zérékoré, Foromo Gbouo LAMAH pourguineematin.com

Tél :+224620166816/666890877 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin