Une fillette dont l’âge n’a pas encore été révélé à la presse locale vient de brûler la concession familiale en jouant avec le feu et une bouteille de gaz butane à Daka, un quartier de la commune urbaine de Labé où il n’y a pas eu de perte en vie humaine mais des dégâts matériels importants ont été enregistrés.

Selon les informations recueillis sur le terrain par un observateur de Guineematin.com sur le terrain, l’incendie s’est déclaré dans la matinée de ce samedi, 30 novembre 2020, au moment où le propriétaire de la maison surnommé Alphadjo était en déplacement, explique l’un des premiers secouristes à arriver sur les lieux :

« J’étais couché quand j’ai entendu les cris des voisins. J’ai sursauté. Je suis venu trouver que la maison a effectivement pris feu au moment où certains enfants se trouvaient seuls à l’intérieur du bâtiment. Nous avons défoncé les portes pour extirper les tous petits. C’est en ce moment que le voisinage s’est activé pour éteindre les flammes en attendant l’arrivée des sapeurs-pompiers » a déclaré Mamadou Alpha Baldé.

De son côté, le propriétaire de la concession connu sous le sobriquet d’Alphadjo était sous le choc. Il n’a pas souhaité s’exprimer sur ce sinistre dont il vient d’être victime. Il était inconsolable et répondaient régulièrement à des appels téléphoniques.

« Lorsqu’ils sont arrivés ici, les sapeurs-pompiers se sont mis à la tâche et ont procédé automatiquement à l’extinction des flammes. Après un petit temps, ils ont été confrontés à une pénurie d’eau. Il a fallu l’aide des citoyens de la localité pour leur approvisionner en eau. Ce qui a permis à cette équipe des soldats du feu de continuer à faire face aux flammes » signale Mamadou Alpha Baldé.

En matière de dégâts enregistrés, notre interlocuteur indique que « beaucoup d’objets qui se trouvaient dans la chambre située au milieu sont partis en fumée. Des matelas et des ustensiles de cuisines ont tous été réduits en cendre » ajoute-t-il.

Parlant de l’origine du feu, la même source confie avoir entendu les fillettes dire que c’est l’une d’entre-elles qui aurait allumé un petit tissu avant de le jeter sur une bouteille de gaz de butane qui se trouvait à l’intérieur de la chambre.

De Labé, Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin