Bloc administratif de Siguiri

Un homme de 57 ans s’est donné la mort dans la nuit du samedi à ce dimanche, 31 mai 2020, à Siguiri. Lamine Camara, marié à 2 femmes et père de 11 enfants, a mis fin à ses jours en se tranchant la gorge à l’aide d’un couteau, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

L’acte s’est passé à 1 heure du matin dans le district de Balato, relevant de la sous-préfecture de Kintinian. Selon Djigui Haïba Camara, frère du défunt, le père de famille était seul dans sa chambre au moment des faits. C’est le cri qu’il a poussé après avoir tranché sa gorge qui aurait alerté les autres membres de sa famille.

« Hier, vers 1 heure du matin, nous avons entendu un cri dans sa chambre. Sa femme a accouru pour aller dans sa chambre, pensant que c’est sa tension qui est monté, parce qu’il souffrait de l’hypertension. A cause de cette maladie, il a passé au moins une année à la maison sans travailler. C’est au cours de cette semaine qu’il a repris le chemin des mines d’or. Mais lorsque sa femme est rentrée dans sa chambre, elle a trouvé son mari complètement ensanglanté », explique Djigui Haïba Camara.

La famille a immédiatement fait appel à un médecin pour tenter de sauver Lamine Camara, mais c’était trop tard. A l’arrivée de l’agent de santé, l’homme avait déjà rendu l’âme. « Il ne souffrait d’aucun problème mental. Sa seule maladie qui était connue, c’était l’hypertension. Il n’avait aussi aucun problème avec ses deux femmes ni avec un autre membre de la famille. Et il n’a laissé aucune note pour expliquer les raisons de son acte », ajoute le frère du défunt.

Après le constat des autorités, le corps du défunt a été remis à sa famille. Il sera inhumé dans l’après-midi de ce dimanche à Balato.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin