Une affaire de 50 cuves que la Société Aurifère de Guinée (SAG) a octroyée à la commune urbaine de Kankan, et à plusieurs autres préfectures de la Haute Guinée, fait des grincements de dents dans la commune urbaine. De nombreux conseillers municipaux accusent le maire de gestion opaque et disent avoir été mis à l’écart par Mory Kolofon Diakité, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La gestion solitaire et les prises de décisions à la mairie de Kankan reviennent souvent au devant de la scène. Cette fois-ci, c’est les 50 cuves d’eau offertes à la commune par la SAG qui empoissonnent les relations entre les élus locaux.

Selon certains conseillers communaux, ce don ne serait pas utilisé dans les meilleures conditions. Ils dénoncent leur mis à l’écart dans la gestion de ces cuves par le maire Mory Kolofon Diakité.

Antoine Dogbo Guilavogui, conseiller élu sur la liste de l’UFDG

Pour Antoine Dogbo Guilavogui, conseiller élu sur la liste de l’UFDG, parti politique d’opposition, ils n’ont pas été associés à la gestion des autres dons obtenus dans le cadre de riposte contre le Covid 19. « Officiellement, nous avons assisté à la remise du don que Taliby Dabo a fait. Mais pour les autres remises, ne peut lever le petit doigt pour dire qu’on nous a associés. 50 cuves sont venues de Siguiri, et Kouroussa a récupéré son lot. Moi, c’est à partir de Kouroussa que j’ai appris qu’il y a des cuves qui sont venues. Ce que je sais et ce que la loi 504 dit, tout don, si petit ou si grand, c’est le conseil qui décide », rappelle-t-il.

Lanciné Condé, conseiller issu du Bloc Libéral

Même son de cloche chez Lanciné Condé, conseiller issu du Bloc Libéral, qui soutient que la mairie est gérée de manière personnelle. Il dit avoir appris avec surprise que la SAG a fait ce don à la commune urbaine de Kankan. « La mairie évolue à vase clos. C’est avec beaucoup de surprise que nous avons appris que la SAG a donné 50 cuves à la commune. Ce sont des cuves de 100 litres chacune et les conseillers n’ont pas été associés. Nous n’avons pas été appelés pour nous les présenter. »

Le maire incriminé, Mory Kolofon Diakité, n’a pas décroché notre appel, malgré les multiples tentatives pour avoir sa version des faits.

Selon nos informations, une rencontre est prévue le mercredi prochain à la mairie pour se pencher sur le sujet.

Il faut rappeler que ce n’est pas la première fois que les conseillers issus de l’opposition pointent du doigt la « mauvaise gestion » des affaires de la mairie avec comme cible première le maire…

Nous y reviendrons !

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin