Comme annoncé précédemment, des hommes armés ont attaqué une boutique de transfert d’argent Orange money dans la soirée du lundi, 2 juin 2020, à Kankan. Peu après le braquage, deux membres du « gang » qui a mené l’opération ont été mis aux arrêts, a appris Guineematin.com à travers son correspondant à Kankan.

L’attaque a eu lieu vers 18h30 au quartier Kabada 1, dans la commune urbaine de Kankan. Un moment où chacun vaquait à ses occupations et personne n’imaginait une telle opération. Quatre individus armés ont surpris tout le monde en attaquant une boutique de transfert d’argent Orange money. Ils ont tiré sur deux personnes : le propriétaire de la boutique, blessé au pied, et l’un de ses clients, blessé à la tête. Les bandits ont enlevé deux sacs contenant de l’argent et ont pris leurs motos pour s’enfuir.

Pour faciliter leur fuite, ils se sont dispersés en deux groupes : l’un a emprunté la route nationale Kankan-Kissidougou et l’autre la route nationale Kankan-Siguiri. Mais, la gendarmerie et plusieurs citoyens se sont immédiatement mis à leur trousse. Le premier groupe a été intercepté au quartier Bordeaux, dans la commune urbaine de Kankan, où l’un des bandits a été mis aux arrêts suite à un échange de tirs avec des citoyens. Un autre membre du second groupe a été interpellé par des habitants de la sous-préfecture de Karifamorya.

Tous les deux ont été mis à la disposition de la Brigade de recherche de Kankan. La gendarmerie a réussi également à récupérer les deux sacs volés et qui contenaient une somme avoisinant les 70 millions de francs guinéens. Elle poursuit l’enquête pour tenter de retrouver les deux autres bandits qui sont en fuite.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin