Il y a 16 années depuis que la vie d’Amadou Baïlo Bah, a terriblement basculé. Il contracte une maladie qu’il traîne depuis cette période jusqu’à maintenant. Aujourd’hui, il est complètement affaibli et ne compte que sur le soutien des bonnes volontés pour chercher à recouvrer sa santé.

Pourtant, au tout début de sa maladie, Amadou Baïlo Bah et sa famille ont fait de leur mieux pour qu’il puisse se soigner. Ils sont partis à l’hôpital Ignace Deen de Conakry, puis dans un autre centre médical. Mais, ces démarches n’ont pas permis d’avoir le résultat escompté. Aujourd’hui âgé de 35 ans, le jeune homme est immobilisé dans son lit à Samatran, dans la préfecture de Dubréka, incapable même de se lever. C’est là qu’un reporter de Guineematin.com l’a trouvé.

« Lorsque je suis tombé malade, il y a 16 ans maintenant, j’ai été dans un premier temps à l’hôpital Ignace Deen où j’ai fait le premier traitement. Après Ignace Deen, je suis parti au stade du 28 septembre où il y a un service qui traite les footballeurs. Là-bas aussi, j’ai suivi un traitement qui m’avait soulagé un peu. A ce moment-là, je pouvais me lever et marcher un peu. Mais peu après, la maladie a rechuté et s’est aggravée progressivement. J’ai pris beaucoup de comprimés qu’on m’avait prescrits et j’ai fini par me coucher. Depuis lors, je suis alité à la maison, je ne peux plus me lever même pour m’asseoir. Je fais tout là où je suis couché ici ».

Il ajoute que sa maladie a commencé par des maux de pieds. « Après les consultations, les médecins nous ont dit que c’est le rhumatisme. Mes pieds me faisaient très mal. Lors de mon traitement, les médecins ont extrait beaucoup d’eau de mes pieds. Une eau de couleur jaune. A cette époque, je pouvais m’appuyer sur une canne et sortir. Mais un an après, je ne pouvais plus m’appuyer sur la canne. Désormais, je rampais pour sortir. Deux ans plus tard, je ne pouvais même plus sortir, je me suis couché de façon permanente. Je ne peux même pas me lever et m’asseoir dans mon lit ».

Orphelin de père, Amadou Baïlo Bah et sa pauvre mère n’ont aucun moyen pour lui permettre de poursuivre son traitement. C’est pourquoi, il appelle à l’aide des bonnes volontés. « Je demande au président Alpha Condé et son gouvernement, à ceux de l’opposition guinéenne et à toutes les bonnes volontés de m’aider à me traiter. Je souhaite être évacué dans un pays où je pourrai avoir des soins qui permettront de recouvrer enfin ma santé », a lancé le jeune homme.

Madame Adama Benté Diallo, la mère du jeune malade

« Nous demandons à toutes les bonnes volontés de nous aider pour que mon fils recouvre sa santé. Toute aide qui va dans ce sens, nous en avons besoin. Parce que nous sommes pauvres, nous avons du mal même à payer le loyer. Toutes les personnes qui souhaitent nous apporter de l’aide peuvent nous joindre aux numéros : 624150771 ; 629624123 », a renchéri sa mère Madame Adama Benté Diallo.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel : 622919225

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin