Compagnie de la Gendarmerie de Mandiana

Comme rapporté dans nos précédentes dépêches, un jeune a été mis aux arrêts hier, jeudi 04 juin 2020, dans la sous-préfecture de Kiniéran, à 75 kilomètres de la préfecture de Mandiana, en possession d’une forte somme d’argent. Celui qui s’était présenté comme étant Mamoudou Kourouma, est en réalité Joseph Millimouno, un des présumés braqueurs de Kankan dans la soirée de lundi dernier, rapporte Guineematin.com à travers son correspondant local.

Dans son audition au poste de la gendarmerie de Mandiana, Joseph Millimouno, âgé de 26 ans et originaire de Kissidougou, a expliqué avoir fait partie des assaillants de la boutique de Kankan le lundi dernier. Une attaque au cours de laquelle les assaillants ont emporté 70 millions, selon la victime, et 139 millions selon la gendarmerie. Sa mallette ne contenait pas de faux billets de banque, comme cela avait été annoncé.

Contactée, la brigade de recherche de la gendarmerie de Kankan a dépêché une équipe sur place qui a escorté Joseph Millimouno à Kankan. Devant la presse, il a reconnu son implication dans cette attaque. Il dit qu’il a été arrêté à Kiniéran par un gendarme alors qu’il tentait de rejoindre Conakry en passant par la préfecture de Siguiri. Le présumé malfaiteur se trouve actuellement dans les locaux de la brigade de recherche de Kankan pour la suite de son audition.

Selon nos informations, Joseph Millimouno serait un récidiviste. Il avait été condamné à cinq ans de prison et détenu à la maison centrale de Kindia, avant de bénéficier d’une remise en liberté. C’est suite à cela qu’il a regroupé ses amis pour perpétrer une attaque à main armée à Faranah le 30 mai dernier. Là, ils avaient réussi à se sauver avec la somme de 80 millions GNF. Ensuite, la bande armée a mis le cap sur Kankan pour s’attaquer à la boutique de Mouctar Bah dans la soirée du lundi.

A date, trois des quatre présumés braqueurs sont sous les verrous à la brigade de recherche de la gendarmerie de Kankan. Les recherches continuent pour arrêter le quatrième, qui aurait été aperçu à Siguiri dans la journée jeudi, selon nos sources d’informations.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin