Explosion d’une grenade à Labé : 4 enfants tués


Quatre enfants ont péri dans l’explosion d’une grenade ce dimanche, 7 juin 2020, à Labé. Le drame s’est produit à Dionga, un secteur du quartier Poréko, dans la commune urbaine.

Selon les informations confiées à Guineematin.com, ce sont cinq enfants dont une fille qui ont été touchés par l’explosion. Ils ont trouvé un sac contenant quatre grenades abandonnés en brousse. Les enfants ont ouvert le sac et se sont mis à jouer avec les grenades. C’est ainsi que l’une d’entre elles a explosé, tuant les quatre garçons et blessant la fille. Et c’est cette dernière, âgée de 7 ans, qui a alerté les habitants de la localité.

« Les morts sont au nombre de 4, mais ils ne sont pas décédés sur le champ. Après l’explosion, ils ont été admis à l’hôpital régional de Labé pour des soins. Mais, ils ont succombé à leurs blessures quelques minutes après leur arrivée à l’hôpital. Les autorités locales ont appelé les militaires du camp Elhadj Oumar Tall pour qu’ils viennent récupérer les autres grenades qui n’ont pas explosé », a expliqué Ibrahima Sory Diallo, le chef de quartier de Poréko.

Présent sur les lieux du drame, le maire de la commune urbaine de Labé, a exprimé sa tristesse mais aussi son indignation suite à la mort de ces enfants. Mamadou Aliou Laly Diallo promet de poursuivre le dossier jusqu’à ce que les agents qui ont abandonné ces grenades en brousse soient retrouvés et punis. « Il n’y a pas de fait sans cause, donc nous demandons à ce que des enquêtes soient ouvertes pour retrouver ceux qui ont déposé ces engins explosifs à cet endroit.

Parce que nous savons tous que ces grenades sont des armes que détiennent seulement les forces de défense et de sécurité. Et ce n’est pas la première fois qu’un tel drame se produise à Labé. Donc, il faut que la justice se saisisse du dossier pour chercher à identifier ceux qui ont abandonné ces grenades sur les lieux afin qu’ils répondent de leur acte. Nous allons poursuivre le dossier parce que ce drame s’est produit dans une zone que nous dirigeons », a annoncé l’autorité locale.

Après le travail du médecin légiste, les autorités administratives de Labé ont ordonné à ce que les corps des quatre victimes soient remis à leurs familles respectives. Leur inhumation est prévue à 17 heures au cimetière de Dionga. Quant à la fillette, seule survivante à cette explosion, elle reçoit des soins à l’hôpital régional de Labé.

 

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS