Hadja Mariama Kankalabé Diallo, Directrice préfectorale de la santé de Mamou

L’information a été donnée dans l’après-midi de ce vendredi, 12 juin 2020, par la direction préfectorale de la Santé de Mamou. En plus du malade qui a quitté la ville carrefour pour se faire tester à Kindia, deux autres cas confirmés de COVID-19 viennent d’être recensés à Mamou. Les malades sont tous des chauffeurs qui font constamment la navette entre Mamou et Conakry (épicentre du coronavirus en Guinée). Ces deux nouveaux cas portent donc à trois le nombre de cas confirmés de COVID-19 enregistré au compte de la préfecture de Mamou.

Selon Hadja Mariama Kankalabé Diallo, la directrice préfectorale de la santé de Mamou, ces deux chauffeurs ont tous été testés à Kouriah (dans la préfecture de Coyah) avant leur arrivée à Mamou.

« Mamou n’a pas envoyé quelqu’un pour se confirmer. Mais, il y a eu un cas qui a quitté Mamou pour aller se faire tester à Kindia ; et, il s’est avéré positif. Donc, ça c’est un cas de Mamou. Maintenant, il y a deux autres chauffeurs qui sont ici (à Mamou), mais qui font le voyage entre Mamou et Conakry. Ils ont été testés à Kouriah et ils se sont avérés positifs au COVID-19. Donc, ce sont ces trois cas enregistrés actuellement au compte de Mamou. Maintenant, il y a un des chauffeurs qu’on vient de ramener à Kindia pour le traitement ; et l’autre, on n’a pas pu le joindre jusqu’à présent », a expliqué Dr Hadja Mariama Kankalabé Diallo.

Pour la première autorité préfectorale de la santé de Mamou, le chauffeur qui vient d’être envoyé à Kindia est arrivé à Mamou depuis quelques jours. Mais, précise-t-elle, il était sous surveillance depuis qu’il à mis le pied dans la ville carrefour.

« En route déjà, on nous avait alerté qu’il y avait à bord du véhicule une personne positive qu’on a arrêté à Kindia pour descendre. Alors, quand ils sont arrivés ici, on a continué à les surveiller. Maintenant, on nous envoyé un de ses résultats nous disant qu’il est positif. C’est aujourd’hui (vendredi) qu’on a eu cette information et c’est aujourd’hui qu’on l’a ramené à Kindia pour l’hospitalisation. Depuis qu’il est venu ici (à Mamou), il était sous surveillance. Parce qu’au départ il était négatif, mais il est finalement devenu positif », a indiqué Dr Hadja Mariama Kankalabé Diallo.

S’agissant du second chauffeur dont le test au COVID-19 s’est aussi révélé positif, la directrice préfectorale de la santé de Mamou soutient qu’il a coupé tout contact et s’est éclipsé dans la nature.

« Il a fermé son téléphone pour ne pas qu’on puisse le joindre. Mais, aujourd’hui (vendredi), il l’a ouvert. Quand on a appelé, il a juste décroché sans dire un seul mot. Ensuite, il a raccroché », a dit Dr Hadja Mariama Kankalabé Diallo avec désolation et inquiétude.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Tel : 622 97 27 22

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin