L’Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ) a procédé ce jeudi, 11 juin 2020, au lancement officiel d’un projet de confection de 85 000 masques de protection à l’intérieur du pays : 15 000 à Mamou, 20 000 à Faranah, 25 000 à Labé et 25 000 à Kindia. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA), financé par l’Union européenne à hauteur de 65 millions d’euros dont 10 millions au compte de l’agence d’exécution GIZ, et vise notamment à limiter la propagation de la pandémie du coronavirus en Guinée.

Dans la mise en œuvre de ce projet, la GIZ travaille en collaboration avec les autorités locales, dont l’Inspection Régionale de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et la Direction Régionale de la Santé.

A Kindia, plusieurs maîtres et apprentis tailleurs locaux sont mobilisés au centre d’autonomisation des femmes et au centre de formation professionnel de Kindia pour exécuter les travaux. Pendant 15 jours, ils vont confectionner 25 000 masques de protection qui seront distribués gratuitement aux habitants de la région. L’objectif de cette activité est d’abord de limiter la propagation de la pandémie du coronavirus.

Mohamed Cissé, Inspecteur Régional de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle de Kindia

Il s’agit également de promouvoir des activités génératrices de revenus et valoriser l’expertise des artisans locaux, mais aussi favoriser la formation des apprentis en vue de leur insertion socioprofessionnelle. « Depuis belle lurette, nous travaillons avec la GIZ pour identifier les filières porteuses dans le cadre du programme INTEGRA. Et ces filières porteuses nous ont édifiés sur une formation de courte durée que nous allons à l’avenir mettre en place. Mais, compte tenu de la circonstance, nous avons voulu prendre l’une des filières porteuses qui est la couture. C’est la raison pour laquelle il y a l’implication des maîtres tailleurs et leurs apprenants qui seront formés à cette occasion ; et, ça va continuer au-delà », a indiqué Monsieur Mohamed Cissé, l’Inspecteur Régional de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle de Kindia.

Elhadj Alpha Sow, Conseiller de Madame la Gouverneure de Kindia

Présent à la cérémonie de lancement de cette activité, Elhadj Alpha Sow, Conseiller de Madame la Gouverneure de Kindia, a salué une initiative très importante, exprimant la satisfaction des autorités régionales. « Au nom de Madame la Gouverneure de Région, en mission, je me réjouis du lancement de cette activité qui porte sur la confection de masques de protection contre la Covid-19 en faveur des populations de notre région. Je commencerai par saluer cette initiative du Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, mise en œuvre en collaboration avec INTEGRA-GIZ, partenaire technique prompt et efficient sur le terrain. Chaque guinéen sait aujourd’hui que ce virus très contagieux et non encore maitrisé, existe dans notre pays. La ville de Kindia, hélas, n’en est pas épargnée. D’où l’importance de ce projet de confection de masques », a-t-il souligné.

Dr Abdoulaye Barry, Chef de la Section planification, formation et recherche à la Direction Régionale de la Santé de Kindia

La satisfaction, c’est ce qui anime également Dr Abdoulaye Barry, Chef de la Section planification, formation et recherche à la Direction Régionale de la Santé de Kindia. « C’est une satisfaction et un soulagement pour nous en ce sens que ça vient répondre à une demande que nous avons déjà adressée aux partenaires du système de santé.

Donc, nous nous réjouissons d’avance parce que c’est quelque chose qui est en train de créer une émulation dans le cadre de la lutte contre la pandémie », a déclaré ce responsable sanitaire.

A noter que ce projet de confection de masques de protection a été lancé simultanément dans quatre régions de la Guinée, à savoir Mamou, Kindia, Labé et Faranah. Ainsi, 85 000 masques seront produits par les tailleurs locaux dont 15 000 à Mamou, 20 000 à Faranah, 25 000 à Kindia et 25 000 à Labé.

De Kindia, Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628 51 88 88

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin