Crise politique en Guinée : Dr. Zoutomou Kpogomou demande l’intervention de l’ONU, des USA…

Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, président du parti UDRP

Le jeudi dernier, 11 juin 2020, à l’occasion d’une cérémonie organisée à Sékhoutouréya, le siège de la présidence de la République, pour la décoration à titre posthume de l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, Simon Henshaw, décédé le mardi 9 juin à Conakry, le président Alpha Condé avait évoqué le dialogue politique pour sortir la Guinée de la crise.

Parlant des qualités du diplomate américain, le chef de l’Etat guinéen, qui a récemment changé la constitution du pays qui lui interdit de faire un troisième mandat, avait notamment dit : « on aurait souhaité qu’il soit là en cette période agitée de la Guinée et où on va vers des élections. Car son bon sens et son sens de la mesure, de la vérité, allait nous aider ».

Depuis, les réactions ne manquent pas. Pour la plus part, les opposants trouvent que le président Alpha Condé n’est pas fiable et que dialoguer avec lui n’est qu’une perte de temps et un stratagème pour mieux les duper… C’est le cas du président de l’UDRP (l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès), Docteur Édouard Zoutomou Kpogomou.

« A l’UDRP, nous n’avons pas confiance en une prétendue main tendue d’Alpha Condé ou ce qui en reste. La condition première pour que notre formation politique participe à un quelconque dialogue proposé par Alpha Condé, est de faire parrainer les pourparlers ou négociations par les Nations-Unies, les USA, en collaboration avec la Francophonie », a indiqué l’opposant.

« En dehors de ces garanties tangibles, nous pensons qu’Alpha Condé ne pompe que de l’air chaud qui n’a aucune valeur de parole d’homme », estime Édouard Zoutomou Kpogomou.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS